Sign in
Download Opera News App

 

 

Kerozen honore une dame

Le métier de photographe est une profession d'art et de technique. En Afrique, combien sont ils qui parviennent à vivre dignement de ce métier, on peut les compter du bout des doigts. Seulement ceux qui arrivent à actualiser leur travail aux nouvelles techniques photographiques, qui s'en sortent.

L'histoire contemporaine a démontré qu'en matière de photographie, pour être à même de vivre de ce métier, les photographes sont obligés de s'attacher aux célébrités dans l'optique de les fideliser. Et cela passe par un travail constant et professionnel. Les photographes sont donc appelés à être à la pointe de l'innovation. L'artiste chanteur Kerozen est une célébrité ivoirienne qui ne se lassent pas de se faire prendre en photos. Beau, grand, charismatique et social, il fait parti des artistes les plus photogéniques du Showbiz ivoirien.

Ce dimanche 2 mai 2021, il a présenté à ses fans une dame qui a fait de la photographie son gagne pain. La particularité de cette dame pour avoir été plus d'une fois photographié par elle, c'est qu'en plus d'être assidu dans son travail, elle le fait avec amour. Chose rare dans cette profession très subjective.

" Je fus à une manifestation il y’a peu je vis cette maman photographe de métier très dévouée, je fus également ébloui par l’amour qu’elle a pour son métier, Je demandai alors à faire une photo avec elle. J’aime ce genre de personne elle fait son travail par et avec amour. Sois saluée depuis ta position maman DIEU te garde", a-t-il déclaré.

Et pour l'aider à avoir plus de visibilité dans son métier, il ajoute : "que ceux qui connaissent le nom de sa structure l’identifie Oman doit avoir encore plus de clients".

N'oubliez pas de nous suivre, liker, commenter et partager nos articles. La reprise de cet article, même partielle, requiert une autorisation formelle du rédacteur. Tout contrevenant répondra de ses actes.

Content created and supplied by: Agbemalet (via Opera News )

Kerozen

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires