Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'ivoire : voici les raisons du destin flou de la musique ivoirienne

Oeuvre d'art ,la musique ivoirienne ,dès les indépendances a fait très vite objet de distraction avec les premiers vedettes comme Djédjé enersto, François Louga et bien d'autres.les décennies qui suivrent une nouvelle génération aux voix d'Orphée font leur entrée sur la scène musicale ivoirienne il s'agit de Bally spinto ,l'homme au voix d'ange,de NAYan cambel la voie des mille belles voix .


 Ici ,un facteur principal encourage l'éssort de la musique en de 1960 à 1990.Amis lecteurs, il est question la generosité de Nanan Boigny .


Qui lui était fasciné par Les parts de danse du ziglibity esquissés par Djédjé et parfois par Louga au cour des grandes rencontres.


En 1992 ,en plus des encouragements de Boigny par ces actes ,Le gain de la coupe des nations va donner un coup de pousse à la musique ivoirienne .C'était la genèse des épanouissements réels en côte d'ivoire, des années après l'indépendance .Gadjy celli ,détenteur de voie d'or , grand charmeur nous envoie dans un monde imaginaire avec sa chanson "elephant". La musique ivoirienne sort de son état primaire.


Un autre nouveau genre musical issue du ziglibity fait son apparition des décennies après.C'est" le Zouglou" de Bilé Didier .Le Zouglou double de fonction .En plus de la distraction tout comme le ziglibity par les parts de danse,il va plus loin dénoncer les tars de la société,surtout les difficultés vécues dans le milieu universitaire.La crise de 2002 était le second coup de pousse à la musique ivoirienne et Ouvrait une brèche à un autre nouveau genre musical appelé coupé /décalé. Celui-ci doit son salut au concepteur Doug saga.


une musique qui en moin de deux décennies s'est faite connue et parcourue le monde entier par des figures emblématiques comme DJ Arafat ,kedjevara DJ, serge Beynaud pour ne citer que ceux- là.Tenez-vous bien,Même les américains adorent le coupé/décalé.


Par conséquent, la musique ivoirienne est confrontée d'actualité à des réalités qui attristent le monde musical et ses fanatiques respectifs .C'est ce qui nous conduisent à conclure son destin à l'horizon.Le concepteur du coupé/décalé decède très vite.En a pas encore finis de le pleurer , abobolais et Ericson zulu partent sans mot .


L'espoir étant permis,les ivoiriens se sont tachés de garder leur calme.Contre toute attente ,voilà que tombe en Tabaski surpassé la gigantesque étoile ,le monument,la grande légende,le numéro un du coupé/décalé ,l'homme au surnom multiple nous poignard les coeurs par son départ brusque et accidentel .

Comme c'est triste!Le froid , la tristesse et l'inquiétude gagnent les coeurs en côte d'ivoire et un peu partout dans le monde.Quand au Zouglou,il se détourne jamais detourne de son ambition principale qui etait de faire des critiques accerbes ,de dénoncer les abus au sein de la société ivoirienne.


Toutefois ,les faiseurs du Zouglou appelés communément "zougloumans "sont pas loin de s'éteindre dans la mesure où certaines de leurs critiques font fâcher les régimes qui souvent les conduisent à des arrestations ou à des mis en garde rigoureuses .


Mes chers lecteurs au vu des obstacles naturels et politiques précités, quel avenir réserve nous la musique ivoirienne ? Nos musiciens continueront -ils de mourir pour des raisons inconnues? Le Zouglou finira t-il par se détourner de son but où nous s'éteindre? Chers lecteurs votre avis compte.Abonnez -vous à cette page pour la suite .L'avenir nous dira plus.

Content created and supplied by: Visiondufutur (via Opera News )

Djédjé François Louga Nanan Boigny

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires