Sign in
Download Opera News App

 

 

La littérature africaine en deuil avec le décès de Guillaume Oyônô M’bia


L’Afrique perd une figure emblématique de sa littérature : Guillaume Oyônô M’bia. L’universitaire, romancier, dramaturge et conteur camerounais s’est éteint, le samedi 10 avril 2021, dans une clinique du quartier Ekounou à Yaoundé (Cameroun). Agé de 82 ans, il quitte la scène en laissant dans les rayons des bibliothèques et librairies plusieurs produits issus de son esprit fécond.

Il faut savoir que l’écrivain Guillaume Oyônô M’bia a, de façon positive, alimenté la littérature africaine avec la pièce à succès «Trois prétendants, un mari». Mais aussi avec «Notre fille ne se mariera pas» et «Jusqu’à nouvel avis». Il est aussi l'auteur de nombreux romans. Notamment «Chroniques de Mvoutessi : tomes 1, 2 et 3», «Le bourbier» et «Le train de Son Excellence».

Sa prolificité et son inspiration littéraire débordante lui ont valu le Grand prix des associations littéraires.

Né le 2 mars 1939 à Mvoutessi II dans l’arrondissement de la commune de Zoétélé, au sud du Cameroun, l’homme des Lettres a eu à enseigner à l’Université de Yaoundé.

Marc-André Latta

Content created and supplied by: RogerLevry (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires