Opera News

Opera News App Download

États-Unis : Amy Dorris, une ancienne mannequin, accuse Donald Trump d'agression sexuelle

Published 1 months ago - 8 views

Après l'épisode de Joe Biden accusé d'agression sexuelle, l'actuel président des États-Unis fait face à une nouvelle accusation. Amy Dorris, ancienne mannequin, soutient que Donald Trump eût à l'embrasser de force en 1997. Face aux allégations d'agression sexuelle, les avocats de Donald Trump sont montés au créneau pour rejeter ces accusations.


Donald Trump semble être dans la tourmente à quelques mois des échéances électorales américaines. Amis Dorris ( ancienne mannequin et actrice ) a accordé une interview en ce jour ( Jeudi 17 Septembre 2020 ) au Journal Guardian. Dans ce média, elle accuse l'actuel président des États-Unis d'Amérique de l'avoir agressé sexuellement. Racontant les faits datant de 23 ans, elle affirme que Trump l'aurait accosté et embrassé de force le 5 Septembre 1997 lors de l'événement de l'Us Open. Se voulant plus explicite, Amy Dorris âgée de 24 ans à l'époque, assistait ce jour-là au tournoi de tennis dans la loge VIP de Donald Trump en compagnie de ce dernier de son compagnon de l'époque, Jason Binn, un ami proche de l'actuel président américain, ainsi que de plusieurs autres personnes. Amy Dorris raconte s'être rendue aux sanitaires et avoir trouvé Donald Trump en train de l'attendre à la sortie. "Au départ, je pensais qu'il attendait pour aller aux toilettes", explique-t-elle, "mais ce n'était pas le cas, malheureusement".

Le repoussant elle explique avoir été "choquée" par l'événement. "Je me suis sentie agressée, évidemment. Mais je n'arrivais pas à le réaliser, alors j'ai juste essayé de recommencer à parler à tout le monde et de passer un bon moment", raconte-t-elle. La jeune femme déclare avoir averti plusieurs personnes, dont sa mère ainsi qu'un ami vivant à New York à la suite de l'incident supposé. Ces accusations sont d'ailleurs confirmés par des proches de la victime qui corroborent ces dits. Amy Dorris a également fourni au journal des preuves matérielles ( dont son ticket pour assister à l'US Open ainsi que six photos ) qui attestent qu'elle a bien côtoyé Donald Trump à l'époque ou aurait eu lieu l'agression déclarée.

Toutefois, les avocats de Donald Trump ont rejeté avec ferveur les accusations d'agression sexuelle portées par l'ancienne mannequin, arguant que tout comportement inapproprié de la part du président des Etats-Unis lors de l'US Open de 1997 aurait pu être remarqué par les nombreux témoins présents lors du tournoi. Ils suggèrent par ailleurs que ces accusations, dévoilées à quelques semaines du premier tour de l'élection présidentielle américaine, pourraient être motivées par des raisons politiques.


Eburnie-info

Content created and supplied by: Eburnie-info (via Opera News )

Tags:      

Amy Dorris Donald Trump États-Unis
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

VOUS AIMEREZ