Sign in
Download Opera News App

News Entertainment

 

Movie TV

 

Movies

Nastou, Léa Dubois, Piment, Djuedjuessi : Cela fait 33 ans que "les filles" de Groguhet brillaient déjà

Photo Archives/En 1988 déjà, ces actrices faisaient les Unes des journaux déjà

* 33 ans après, que sont-elles devenues?

Nastou Traoré, Lea Dubois, Ama Thérèse dite "Piment", Eugénie Ouattara dite" Djuedjuessi. Quatre visages connus du cinéma ivoirien, continuent de faire le bonheur des cinéphiles. Toutes les quatre, elles ont fait l'école de Léonard Groguhet. Ce monument du 7e Art ivoirien a appris les premiers rudiments du métier à ces jeunes dames qui, déjà à l'école, étaient des super stars de l'écran. Puisqu'à travers la célèbre série télévisée " Comment Ça va?" de Groguhet, elles crevaient l'écran.

 Dans les années 80, rares sont des acteurs et actrices qui pouvaient faire la Une d'un magazine comme le "Journal JD" animé en son temps par de grands noms de la presse ivoirienne. Et dedans, la culture occupait une place de choix.

 Ainsi donc, dans sa parution du 23 Octobre 1988, ce journal est allé à la découverte de ces quatre" Fleurs" (selon leur terme), formées par le doyen Groguhet. Nastou, Lea Dubois, Petit Piment et Eugénie Ouattara dite Djuedjuessi posaient en grande Une de ce magazine de référence édité par le groupe Fraternité Matin. 

Cette manchette a fait de ces actrices, des célébrités dans le milieu du cinéma ivoirien. Car, depuis lors, elles ont franchi le cap "d'élèves" pour devenir des professionnelles du métier, devenant du coup, des héroïnes dans différentes séries télévisées des années 90-2000. 

Aujourd'hui 33 ans après cette Une du JD, que sont-elles devenues? 

On va tout de suite dire que ces quatre dames ont excellé dans leur activité cinématographique. La preuve, deux d'entre elles à savoir, Léa Dubois et Djuedjuessi ont franchi le palier de réalisatrice de film. Parties de simples actrices, elles ont produit et réalisé chacune au moins un film qui a cartonné. 

Pour Djuedjuessi, il y a le film "Nafi" qui a fait les beaux jours des cinéphiles africains. Quant à Léa, son film " Au nom de l'honneur" a fait l'affiche des grandes salles de cinéma d'Abidjan. Nastou Traoré et Piment , quant à elles, sont devenues des héroïnes de la série " Ma famille" puis "Ma grande famille". A côté de cela, elles tournent également dans pas mal d'autres films qui passent sur des chaines de télé étrangères. C'est dire que, toutes des élèves de Groguhet hier, toutes ces actrices qui ont bien appris leur métier ont franchi le cap des professionnelles du métier en mettant en pratique ce qu'elles savent faire le mieux, le cinéma.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

léa dubois

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires