Sign in
Download Opera News App

 

 

Culture : une célèbre danse américaine serait dérivée du Mapouka ivoirien

L'Amérique, ce continent cosmopolite a été découvert en 1492 par Christophe Colomb, si on s'en tient à nos livres d'histoire au primaire. Pour son peuplement, en plus des européens, d'autres peuples notamment les esclaves africains y ont pris une part active, même si cela a été contre leur gré.

Pour cela, la culture américaine tire une bonne partie de ses origines de l'Afrique. Et c'est le cas d'une célèbre danse appelée le Twerk. En effet, popularisée par les clips, parfois jugée pornographique, ce phénomène puise pourtant ses origines dans les danses afro-descendantes ancestrales et prône surtout la libération du corps.

Selon Jeune Afrique qui a publié l'article, le terme « twerk » est en effet une contraction de « twist » et « jerk », deux danses américaines nées dans les années 1960.

En plus, pour l’artiste plasticienne Aïda Bruyère et la chanteuse africaine-américaine Lizzo, le twerk puise ses racines en Afrique et serait un dérivé du mapouka, une danse ivoirienne née dans les années 1990 et ayant fait l’objet d’une censure par le Conseil national de la communication audiovisuelle.

Cependant, si le mot "twerk" a fait son entrée dans le dictionnaire d’Oxford au mitan des années 2010, la définition peut faire tiquer : « Une danse sexuellement provocante, composée de mouvements de poussée de fesses et de hanches en squats ».

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires