Sign in
Download Opera News App

 

 

Pris pour mort, le Directeur du village Sotheca dément : "Je suis bel et bien vivant". Ce qu'il a vécu

Photos Archives/Anoh Hyppolite, le fondateur directeur du célèbre village Sotheca est bien vivant

Anoh Hyppolite, fondateur et directeur artistique du village Sotheca traverse des temps difficiles. Il y a de cela quelques mois que l'artiste avait vécu un double malheur. Il avait d'abord perdu sa génitrice, et dans le temps son jeune frère, lui également artiste( il était le batteur du groupe Sotheca) avait lui aussi rendu l'âme dans des circonstances difficiles. Suite au décès de son jeune frère, de mauvaises langues ont fait croire à l'opinion que c'est le patron du village Sotheca Anoh Hyppolite qui serait décédé.

En effet, malgré quelques démentis faits ça et là, la rumeur du décès d'Anoh perdure et cause de sérieux problèmes à l'artiste. Cette rumeur, selon lui, a aujourd'hui d'énormes conséquences sur sa vie, mais surtout ses activités sont plombées. Anoh Hyppolite avec qui nous avons eu un échange ce jour n'a pas manqué de nous relater la vie difficile qu'il mène aujourd'hui avec sa troupe, le Sotheca ce groupe qui a fait de la formation des jeunes et la promotion de la culture ivoirienne, son cheval de bataille :

"(..) je voudrais profiter de ce temps de nos échanges, pour te demander un service. Il se trouve que des gens continuent de donner de mauvaises informations me concernant sur la toile il s'agirait pour eux, que je ne sois plus de ce monde. Ainsi donc toutes mes sollicitations dans le domaine culturel sont bloquées. Je ne reçois plus d'invitations sous prétexte que je suis décédé. Et ma troupe en périt. Je voudrais bien que tu apportes un démenti pour m'aider" dira d'entrée de jeu notre interlocuteur, visiblement très peiné.

Mais au fil des jours, l'artiste n'est pas au bout de ses peines. Quand il sort de chez lui pour une course dans un service, il rencontre d'autres regards. C'est le cas d'une visite eue récemment dans un service de la place où l'accueil lui a été des plus surprenants :

"Je te dis que hier je me suis rendu dans service quand les gens m'ont vu, du coup, ils ont interrompu leur causerie et tout de suite la désolation s'est installée au point même que le Dircab m'ayant vu m'a pris par la main dans son bureau. Il me demande si l'information qu'il a reçu de mon état de santé est réelle, qu'il aurait appris que je ne serais plus de ce monde. Sereinement, je lui ai dit que ce qui compte c'est ma présence physique devant lui et dans son bureau. Voilà un peu ce qui me dérange. Il me dit même qu'ils avaient organisé une cérémonie où il a donné des instructions pour contacter le groupe Sotheca, c'est ainsi qu'on lui annonce mon décès. Je voudrais informer les Ivoiriens que je suis bel et bien vivant" a-t-il raconté.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

anoh hyppolite

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires