Sign in
Download Opera News App

 

 

Tous ceux qui l'ont possédé sont morts, sauf un : voici les 10 victimes du Diamant maudit "Hope"

Le 11 septembre 1792, le diamant Hope a été volé dans la maison qui stockait les joyaux de la couronne. C'est une petite merveille fascinante, surtout si vous êtes du genre à être impressionné par des pierres précieuses de 45,52 carats, mais vous ne voudriez probablement pas la posséder, car elle est censée être maudite.

D'après le rapport de Forbes France, la malédiction a commencé avec le Tavernier Blue, qui a été le précurseur de plusieurs grands diamants, dont le Hope Diamond. Prenez cette histoire avec un grain de sel, car elle n'a jamais été prouvée : Jean-Baptiste Tavernier a volé le diamant bleu de 115,16 carats d'une statue hindoue, où il servait d'œil. Après avoir découvert sa disparition, les prêtres ont jeté une malédiction sur celui qui était en possession de la gemme. Ce qui a inclus un bon nombre de personnes au fil des ans.

1. JEAN-BAPTISTE TAVERNIER

L'histoire raconte que le marchand de pierres précieuses français Jean-Baptiste Tavernier a été pris d'une forte fièvre peu après avoir volé le diamant, et qu'après sa mort, son corps a probablement été ravagé par des loups. Cependant, d'autres rapports montrent qu'il a vécu jusqu'à l'âge avancé de 84 ans, donc...

2. LE ROI LOUIS XIV

Le roi Louis XIV a acheté la pierre à Tavernier et l'a fait retailler en 1673. Elle était alors connue sous le nom de "Diamant bleu de la Couronne" ou "Bleu de France". Le roi Louis mourut de la gangrène et tous ses enfants légitimes moururent en bas âge, à l'exception d'un seul (mais ce n'était pas forcément atypique à l'époque).

3. NICHOLAS FOUQUET

Nicolas Fouquet, qui travaillait pour le roi Louis XIV, aurait porté le diamant pour une occasion spéciale. Peu de temps après, il est tombé en disgrâce auprès du roi et a été banni de France. Le roi a ensuite transformé cette peine en emprisonnement à vie, et Fouquet a donc passé 15 ans dans la forteresse de Pignerol. Certains pensent qu'il était le véritable homme au masque de fer, mais d'autres récits le contestent.

4. ET 5. LOUIS XVI ET MARIE ANTOINETTE

Louis XVI a hérité du Bleu de France, Marie-Antoinette l'a porté, et tous deux ont fini la tête tranchée. C'est l'histoire, en tout cas ; nous n'avons aucune preuve photographique que Marie ait porté le bijou.

6. MARIE-LOUISE, PRINCESSE DE LAMBALLE

Marie-Louise, princesse de Lamballe, faisait partie de la cour de Marie-Antoinette et était sa plus proche confidente. Elle a été tuée par une foule d'une manière des plus horribles, apparemment frappée avec un marteau, décapitée, déshabillée et éventrée, entre autres. Sa tête a été empalée sur une pique et portée à la fenêtre de la prison de Marie-Antoinette.

7. WILHELM FALS

Wilhelm Fals était un bijoutier néerlandais qui a retaillé le diamant. Son fils a fini par l'assassiner, puis par se suicider.

8. SIMON MAONCHARIDES

Le marchand grec Simon Maoncharides était propriétaire du diamant. Sa malédiction ? Il a conduit sa voiture au-dessus d'une falaise et s'est tué avec sa femme et son enfant.

9. EVALYN WALSH MCLEAN

Evalyn Walsh McLean était une héritière gâtée qui menait une vie enchantée... jusqu'à ce qu'elle achète le diamant Hope. Elle portait volontiers le diamant, et on raconte même qu'elle fixait le bijou au collier de son chien et le laissait se promener dans l'appartement avec. Mais porter le diamant Hope a eu un prix élevé : Sa belle-mère mourut d'abord, son fils mourut à l'âge de neuf ans, son mari la quitta pour une autre femme et mourut plus tard dans un hôpital psychiatrique, sa fille mourut d'une overdose à 25 ans, et elle dut finalement vendre son journal, le Washington Post, et mourut avec d'énormes dettes. Les enfants survivants d'Evalyn ont vendu le diamant à Harry Winston. Neuf ans plus tard, Winston a envoyé la pierre précieuse au Smithsonian pour 2,44 $ de frais de port et 155 $ d'assurance.

10. JAMES TODD

La société Harry Winston, Inc. de New York, a acheté le diamant Hope avec toute la collection de bijoux de la succession McLean en 1949. Pendant dix ans, la pierre a fait le tour du monde avec d'autres pierres précieuses dans le cadre de l'exposition The Court of Jewels. Les fonds de l'exposition ont été versés à des œuvres de charité.

James Todd, le facteur qui a livré le diamant au Smithsonian, a apparemment eu la jambe écrasée dans un accident de camion peu de temps après. Il a également été blessé à la tête dans un autre accident et son Chien étrangler. Oh, aussi, sa maison a brûlé.

Content created and supplied by: BlueCircle (via Opera News )

forbes france

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires