Sign in
Download Opera News App

 

 

Vetcho Lolas renonce au coupé-décalé et embrasse un nouveau genre musical

Hervé Bié Gnimozer, Vetcho Lolas est un chanteur ivoirien de coupé-décalé.



Vetcho Lolas est le fils de Joe Paolo, percussionniste de Kéké Kassiry. C'est en tant que DJ qu'il contribue longtemps dans le silence à donner de la visibilité à beaucoup d'artistes du registre du coupé-décalé. Comme la plupart des disc-jockeys ivoiriens, il décide de se produire en musique, il sort sa première œuvre discographique intitulée "Couvre feu" en 2002 avec le groupe de danse Lolas qu'il intègre en 1999. Puis il sort un single dénommé "La moulance". Après cette œuvre, il sort son 2e album intitulé "Chipeur". C'est un véritable échec. En 2007, il se produit chez le jeune ingénieur du son N'Guessan Amessan et sort une 4e œuvre discographique qui promeut un nouveau concept et danse intitulé « La Gbèlèche ».

Malgré ces trois œuvres, le disc-jockey au multiples talents reste dans l'ombre. Il ne rencontre le succès qu'à l'été 2008 où il sort un 3e album qu'il enregistre chez N'Guessan Amessan intitulé "La Shamakuana" produit par Georgy The Best et Jérôme Zoma. Depuis août 2008, ce concept reste au top des hits en Côte d'Ivoire. Ce concept est fait pour « tous ceux qui aiment faire le malin et se distinguer » selon son créateur même.

Il y a déjà un jour que l’artiste chanteur faisait cette annonce sur sa page Facebook.

Ce Mardi 18 janvier, il annonçait sur sa page Facebook ceci: ''Dieu me parlait, mais je ne comprenais pas son message. Oui, je n'avais pas compris, mais aujourd'hui j'ai tout compris. Mille années, je chante pour le monde même vélo, je n'ai pas ma récompense est injures et calomnies. J'ai encaissé, mais après, il est mieux de tout laisser et reprendre une nouvelle vie musicale, je veux chanter pour toi. Merci à toutes ces personnes qui ont été pour moi. J'ai compris", revèle t-il.

Espérons que le succès suive

Douga Info

 

Content created and supplied by: DougaInfo (via Opera News )

Vetcho Lolas

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires