Sign in
Download Opera News App

News Entertainment

 

Movie TV

 

Movies

Yatin: le film béninois qui a marqué toute l'Afrique francophone

Les films sont des mises en scène, qui reflètent notre vie réelle. Une mise en scène qui parle de notre vécu, notre culture. Nous avons connu, avant l'ère Nigeria, plusieurs films qui ont marqué notre jeunesse. Hormis les natifs de 2020, nombreux sont ceux qui ont connu ce magnifique film africain.

Ce film, c'est YATIN: le lieu de la souffrance. Un film chrétien béninois réalisé par Christine Madeleine Botokou et sorti en 2002. Premier long-métrage béninois tourné en vidéo et premier film chrétien francophone d'Afrique de l'Ouest, YATIN est devenu un classique, notamment utilisé pour l'évangélisation, qui a rencontré le succès bien au-delà des frontières béninoises.

Ce fameux film chrétien béninois est rendu célèbre aussi grâce à ces personnages principaux, notamment le pasteur Philippe. Un personnage qui nous a mis la glace sur le cœur sans cesse. Ce brave missionnaire, recevant l'appel de Dieu, va au défi de tout un village où coule l'eau du péché et de la perdition. Sa mission était de libérer les âmes ligotées. Ce fut un succès pour le pasteur.

De plus, l'instrumental et la chanson de ce film nous faisait rappeler même de loin, ne regardant pas le film; on savait que c'était YATIN. Tenez-vous bien, la fameuse scène des sorcières devenait notre chanson au quotidien, à savoir "Philippe ohhh, une fois, Phillipe ohhh 2 fois, Phillipe ohhh 3 fois"

Pour ceux qui n'ont pas suivi ce film, c'est le moment de le regarder car c'est toujours disponible sur les plateformes de téléchargement. Pour ceux aussi qui ont posé les fesses sur le fauteuil pour suivre, racontez la partie qui vous a plu en commentaire.

N'oubliez pas de partager pour que vos proches puissent revivre encore ce passé par un souvenir. Ne soyez pas égoïstes.

Rodolpho Assalhé (la plume des sans voix)

Content created and supplied by: RodolphoAssalhe (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires