Sign in
Download Opera News App

News Entertainment

 

Movie TV

 

TV Video

Voici pourquoi le concours musical "Podium" doit être relancé par la RTI

"Tant qu'il y aura des hommes et des femmes sensibles à la chose musicale, et capables d'apprécier un bon chanteur et une belle orchestration musicale, Podium vivra, vivra, vivra...". Qui ne se souvient pas de ces paroles fortes de feu Roger Fulgence Kassi, animateur émérite de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne? Comment oublier cette citation devenue culte, liée à "Podium", le concours du meilleur orchestre, initié en 1977 par la RTI?

Des années après, les paroles de "Ful" sonnent encore dans nos oreilles et nous interpellent. Et pour cause, cette célèbre émission, qui faisait pendant les vacances, le bonheur des spectateurs et téléspectateurs, a été interrompue depuis des lustres, on ne sait trop pourquoi.

Pourtant, l'utilité de cette grosse production n'est plus à démontrer, elle qui a permis de révéler à la Côte d'Ivoire de grandes voix comme l'immense Meiway ou de talentueux musiciens. Podium, c'était un véritable vivier de chanteurs et d'instrumentistes, une école d'apprentissage de la bonne musique et de perfectionnement au live.

A l'ère des boîtes à rythmes, ne favorisant pas la recherche musicale approfondie et amenant les artistes à fournir moins d'efforts, il est impérieux que la RTI relance Podium afin de créer une saine émulation entre les orchestres ivoiriens. Il y va de la qualité et de la survie de la musique ivoirienne.

Rappelons, à toutes fins utiles, qu'à l'instar de Roger Fulgence Kassi, Yves Zogbo Junior et Kader N'dao ont marqué (dans une moindre mesure) Podium, en tant qu'animateurs.

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires