Sign in
Download Opera News App

 

 

Jimmy Cliff a failli mourir dans une tempête !

James Chambers, plus connu sous le nom de Jimmy Cliff, dévoile ce mardi 18 mai 2021 une anecdote poignante sur sa vie. Il s'agit d'une tragédie à laquelle il a échappé de justesse, le jour même de sa naissance. Le chanteur de reggae a fait cette confidence à l'entrepreneure jamaïcaine, Jacqueline Cameron, pour son blog "Jamaica So Nice" (Si douce Jamaïque) dont le lancement officiel a lieu ce 18 mai. Jimmy Cliff a publié un bout du récit sur sa page Facebook ce même jour. Un pan jusque-là méconnu de sa vie qui a fait réagir de nombreux fans dans la section commentaire.

(Jacqueline Cameron, créatrice du blog "Jamaica So Nice" qui fait la promotion du patrimoine culturel de la Jamaïque)

Dans une lucarne consacrée sur le blog au chanteur et musicien de reggae, on y apprend que le jour de sa naissance une tempête a ravagé la maison dans laquelle il se trouvait avec sa mère. «Un bébé est né dans le district de Somertone à St James, Jamaïque, pendant une tempête dévastatrice. Une mère donne naissance à un enfant, l'enveloppe dans un drap et l'emmène se mettre à l'abri chez un voisin alors que l'ouragan fait exploser sa maison», raconte le blog, repris par Jimmy Cliff.

La mère a juste le temps de quitter les lieux avec son nouveau-né, avant que le domicile ne soit balayé par la tempête. «James Chambers (...) est né le 30 juillet 1944, grandissant dans le pays des Marrons (appellation attribuée aux descendants d'esclaves noirs déportés aux Antilles : ndlr) avec l'invincible esprit marron», poursuit le récit. Un esprit qui continue de guider à 77 ans aujourd'hui les pas de Jimmy Cliff aux quatre coins du globe, sur les sentiers de la musique au gré des concerts.

De nombreux followers ont réagi, touchés par l'histoire du chanteur. «Vous êtes un vrai fils de la nature. Vous conservez une véritable force d'influence comme il y a cinquante ans. Bravo», écrit un internaute sous le nom de Ben Orutemeka. «Tout à fait incroyable. Je vous aime, depuis le Ghana», ajoute Don Frank, entre autres réactions.

L'auteur et interprète de "Many rivers to cross", "Reagge Night" (avec le groupe Kool & The Gang) ou encore "I can see clearly now" (une reprise de Johnny Nash), Jimmy Cliff est une des grandes figures du reggae mondial. Il a été admis au Panthéon du rock en mars 2010, aux États-Unis. Une distinction qui s'explique notamment par son ouverture à d'autres formes de musique.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

jacqueline cameron james chambers jimmy cliff

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires