Sign in
Download Opera News App

 

 

Avant son One man show, Oméga David est sur le terrain. Ce qu'il est allé faire chez Billon

Photo/ Oméga David en compagnie ici de l'honorable Jean Louis Billon

Le spectacle de l'artiste Oméga David est prévu pour le 1er Mai au palais de la Culture à la salle Anoumabo, mais bien avant cette date, le comédien a décidé de descendre sur le terrain pour un corps à corps avec des personnalités du pays. 

En effet, après avoir lancé une invitation personnelle au Président de la République SEM Alassane Ouattara à qui il demande d'être d'abord à son show du 1er mai, puis de lui offrir une maison pour ses vieux jours, c'est le Député de Dabakala l'honorable Jean Louis Billon qui a accueilli le comédien. Ce dernier est allé l'inviter personnellement à son spectacle. Le considérant comme son mentor, l'artiste est sorti de chez Billon avec quelques tickets en moins. 

Pour soutenir son jeune frère, le député s'est offert un bon nombre de tickets non sans promettre d'être à ce grand rendez-vous du rire. Ce passage de l'artiste chez son mentor a été un soulagement pour lui quand on sait aujourd'hui qu'il est difficile vendre aussi facilement des tickets de spectacle. 

Oméga David qui fait un petit calcul dans sa tête pour son show marquant ses trente ans de planche n'entend pas se limiter à une ou deux personnalités. Avant le jour-J, c'est certain qu'il "attaquera" d'autres personnalités dans ce corps à corps devenu depuis quelques temps la stratégie des artistes. 

Qui est fou?Se dit-il. Pour un palais de la culture aussi volumineux, il faut être malin: aller vers ceux qui peuvent te prendre quelques tickets pour en faire des cadeaux à des proches ou aller au spectacle avec la petite famille, est une strategie qui marche d'ailleurs bien, surtout qu'il s'agit d'un spectacle comique. Oméga joue donc sur cette méthode pour gagner son pari.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

alassane ouattara jean louis billon one man show

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires