Sign in
Download Opera News App

 

 

« Nous avons bu du Koutoukou de 19h à 4h du matin», déclare un prévenu en plein procès

L'abus de l'alcool est dangereux, très dangereux. Et ce n'est certainement pas notre ami Franck qui nous dira le contraire. En effet, son amour pour le Koutoukou, combiné à sa négligence, lui aura valu plus d'un an de détention en prison. Mais comment comprendre que la consommation du Koutoukou peut conduire en prison? Voici pour vous l'histoire de Franck.

Franck qui vit dans un village de Béoumi, est notoirement reconnu comme un buveur de Koutoukou. D'ailleurs, l'homme ne s'en cache pas, puisqu'il a reconnu à son procès tenu ce 30 Juin 2020 à Bouaké, se ruer dans un cabaret en vue d'ingurgiter sa boisson préférée chaque fois qu'il a une entrée d'argent.

Une nuit de mars 2020, Franck se retrouve dans un village voisin, en compagnie d'un ami afin de s'adonner sa beuverie favorite. Ce jour-là, les deux amis semblaient avoir ingurgité une très grande quantité de Koutoukou et comme l'a déclaré Franck, à la stupéfaction du juge lors de son procès : « Nous avons bu du Koutoukou de 19h à 4h du matin»

Ivres, très ivres, les deux amis malgré leur état déplorable décident de traverser le fleuve du Bandaman à pirogue afin de regagner leur village, situé de l'autre côté de la rive.

Malheureusement pour eux, la pirogue se remplit d'eau et les deux amis se retrouvent à l'eau. Franck a plus de chance et réussit à regagner l'autre rive à la nage malgré son état, ce que ne réussit pas à faire son ami resté dans l'eau.

Le lendemain, Franck vaque à ses occupations sans avertir quiconque de la mésaventure qui leur est arrivée la veille et ne se souciant apparemment pas du sort de son ami.

C'est seulement au bout de quelques jours; vu l'inquiétude suscitée dans le village par la disparition de son ami, que Franck décide de révéler l'affaire.

Très rapidement, la gendarmerie est saisie et Franck est écroué et inculpé pour non-assistance à personne en danger.

Mais lors de son procès, les juges ont estimé que l'état dans lequel Franck était ne permettait pas à ce dernier de venir en aide à son défunt ami. Par conséquent, Franck à été déclaré non coupable des faits qui lui étaient reprochés.

S'adressant ironiquement à Franck, le juge président lance: « Vous allez partir à la maison, allez continuer à boire Koutoukou mais s'il vous plait faite le de 19H à 20H, il ne faut pas aller jusqu'à 4 heures du matin».

«Je ne bois plus monsieur le président !», répond Franck au juge.

Cher lecteur, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, soyez prudent lorsque vous vous adonnez à la la consommation de l'alcool.

Et comme l'a dit un groupe Zouglou ivoirien « l'alcool ne soule pas, c'est celui qui boit c'est lui même qui se soule »

Content created and supplied by: Kouiti (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires