Sign in
Download Opera News App

 

 

15 ans après son décès, voilà les dernières volontés de Douk Saga selon son ex manager

Fondateur du mouvement ''coupé-décalé'', Douk Saga a laissé un héritage qui perdure encore jusqu'à aujourd'hui. Décédé depuis maintenant 15 ans, son ex manager nous livre Ici quelques projets qu'il aurait voulu mettre en œuvre.

Doukouré Hamidou Stéphane, plus connu sous le nom de Douk Saga, est celui-là même qui était le visage du mouvement du ''Coupé-décalé'', créé dans les heures chaudes de la grave crise militaro-politique qu'a connue notre pays de Septembre 2002 à 2010. Très influent à cette époque, il n'aura pas toutefois le temps de mettre en place tous les projets qu'il avait à cœur. Et c'est son ex manager qui nous le dit.

En effet, Oula Konan Laurent, s'est prononcé sur les dernières volontés de feu Douk Saga avant son décès. Interrogé par téléphone par l'animateur Willy Dumbo, ce 12 Octobre, le manager a indiqué que le ''President'' (autre surnom de Douk Saga) avait à cœur de créer une grande maison de production pour venir en aide aux artistes. Aussi, prévoyait-il de mettre en place une structure de bienfaisance.

Par ailleurs, Oula Konan Laurent a ajouté que Douk Saga n'est pas mort du VIH comme on le pense. Selon lui, le VIH ne tue plus et il pouvait vivre avec cette maladie en prenant ses médicaments. Il avoue que Douk Saga serait victime d'une attaque mystique. Malheureusement, il mourra au Burkina Faso le 12 Octobre 2006, à l'âge de 32 ans. En ce jour anniversaire de son décès, nous avons une pensée pieuse pour celui qui aura apporté beaucoup à la culture de son pays.

Grâce à Douk Saga et ses amis de la Jet Set, la Côte d'Ivoire a connu une nouvelle ère où plusieurs jeunes artistes ont pu rentrer en studio sans grands bagages artistiques. Cela a permis aussi d'enrichir les courants musicaux et de créer beaucoup d'emplois pour la jeunesse.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

burkina faso douk saga hamidou stéphane oula konan laurent

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires