Sign in
Download Opera News App

 

 

Qui est Bodo ? le mangeur de serpents vivants : la mort de ses jumeaux

Qui est BODO, le mangeur de serpents vivants ? (1)

RAPPEL :

Dans l’article précédent intitulé : Il mange les serpents vivants pour avoir des pouvoirs mystiques et initie de grandes personnalités de ce pays, Frédéric BODO, résidant à Abengourou nous reçoit pour une interview. Il vient de nous demander les nouvelles et s’apprête à nous livrer des secrets sur sa vie hors norme.

Frédéric : Mon père est Koulango et ma mère est Abron. Je suis né en 1946 à Bondoukou. Je suis Instituteur à la retraite. Je suis me suis marié à Ama en 1978 alors qu’elle portait une grossesse de moi. Nous avions eu 2 enfants mais ils sont décédés en 1987. C’étaient des jumeaux de 9 ans. Le matin, lorsqu’Ama allait réveiller les enfants pour qu’ils se lavent avant de se rendre à l’école, elle les a trouvés inertes, les corps enflés et elle a poussé un cri que je qualifierais d’inhumain pour m’alerter tellement la scène était horrible. Quand j’ai accouru pour venir au secours de cette voix qui réclamait assistance, je n’imaginais pas une telle horreur. Deux enfants boursoufflés avec des mouches qui montraient que les décès étaient sûrement survenus dans les premiers instants qu’ils s’étaient endormis. Je vous épargne le reste de la scène mais en tout cas, ce choc jusqu’à mon dernier soupir, je le revivrai chaque jour. - [Nous constatons ses larmes discrètes qu’il essuie avec tact] -

Un air de tristesse semblait nous emporter dans le ton de sa voix devenue roque quand Ama, la femme de Frédéric, racla sa gorge pour nous informer de sa présence alors qu'elle apportait à son mari, un breuvage rouge bordeaux qu’elle mis à sa gauche et se retira aussitôt.

Il reprit son récit après avoir avaler d’un seul goulot la mixture. Nous étions pressés d’entendre la suite, surtout de savoir les causes des décès des jumeaux. Nous étions suspendus à ses lèvres rougies par ce qu’il venait d’avaler.

Nous : Monsieur BODO, vous disiez...

(Nous n’avions pas fini qu’il nous interrompit d’un geste de sa main, nous montrant qu’il devrait reprendre son souffle après les effets du breuvage de tout à l’heure)

Frédéric : Ne soyez pas pressés. Si je vous ai accordé cette interview, c’est que vous saurez tous, mais comme les faits ont une chronologie, souffrez que je puisse me reprendre un peu pour ne pas faire du coq à l’âne. Cela vous permettra de comprendre les choses.

A suivre cet entretien passionnant dans l'article intitulé : Qui est BODO, le mangeur de serpents vivants ? (2) L'apparition des serpents.

Content created and supplied by: OtentiqAfrique (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires