Sign in
Download Opera News App

 

 

André Silver Konan affole la toile avec une photo inédite de lui

André Silver Konan. Ce nom renvoie au journaliste et consultant politique qui dérange toutes les sensibilités politiques par ses prises de position anticonformistes. Toutefois, derrière ce critique, se cache un autre personnage. En l'occurrence le karatéka ou le pratiquant d'arts martiaux. Le promoteur du site d'information générale Afriksoir.net n'a pas dévoilé ce côté de sa vie à travers toute une littérature, mais juste en publiant une photo qui vaut 1000 mots sur sa page Facebook .

Sur cette photo, l'on voit bien André Silver Konan drapé de kimono blanc. Le corps quasiment parallèle au sol, il est maintenu en équilibre par son pied droit, tandis que le pied gauche est en suspension-extension. L'image est accompagnée d'une légende assez laconique qui en dit long.

"A toutes fins utiles...#Jedéconne", peut-on lire.

Cette publication à la fois inédite et curieuse, comme il fallait s'y attendre, récolte d'innombrables commentaires les uns aussi cocasses que les autres. La preuve par celui de Frédéric K.: "Tchai toi tu nous as caché des choses hein ! J'en tiendrai compte dans mes prochains commentaires". Idem pour Ben A. : "Où l'affaire est arrivée là vraiment. lol". Hervé A. pour sa part lance: "Pour les éventuels pointeurs. Papa fait karaté". Quand Bosco P. qui croit savoir à qui le message est adressé se veut plus sérieux: "Said penda croit qu'il est le seul aux arts martiaux! Félicitations à toi très cher Tuteur et Frère Andre Silver Konan".

A toutes fins utiles, le jeudi 19 novembre dernier dans l'émission "ça fait débat" de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), André Silver Konan et le journaliste camerounais Saïd Penda se sont empoignés verbalement sur le plateau. La publication de cette photo est-elle une suite à ces empoignades? Difficile de le savoir avec certitude en l'état actuel des choses.

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

André Silver Konan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires