Sign in
Download Opera News App

 

 

Bleu Brigitte parle du père d'Apoutchou: "il était en terminal, ma première relation d'amour"

La comédienne Bleu Brigitte ne le cache pas, son fils Apoutchou national a dernièrement beaucoup contribué à sa popularité. Qui connaît Stéphane Agbré sait que sa mère est l'actrice Bleu Brigitte.

La femme de culture prend aussi des coups sur les réseaux sociaux pour le choix d'influenceur de son fils qui commente toutes les histoires sur la toile.

Face au revers de la popularité du jeune homme sur sa génitrice, un follower plaint la réalisatrice qui selon lui, souffre à cause de son fils.

Bleu Brigitte révèle qu'elle ne souffre pas à cause de son enfant car celui-ci est le fruit d'un amour pur. De sa première relation d'amour lorsqu'elle était au collège avec son chéri dont elle était très amoureuse.

Pour montrer que la complicité avec son fils ne date pas d'aujourd'hui et n'est pas du semblant pour les réseaux sociaux, l'actrice raconte sa relation amoureuse.

"Papa d'Apoutchou m'a dragué pendant deux ans.Il etait en terminal. Il habitait aux 220 logements et moi aux plateaux. Un enfant de ma première relation d'amour. On était jeune, on ne connaissait rien. On se courait après jusqu'à ce qu'un jour, on essaie et c'est comme je suis tombée enceinte. Apoutchou est un enfant d'une belle relation d'amour. Quand je suis tombée enceinte, je pouvais l'enlever, j'étais très jeune 20 ans."

L'actrice de la série <faut pas fâcher> ajoute qu'elle a traversé des moments difficiles avec son fils mais ils se sont soutenus main dans la main. Leur fusion ne date donc pas d'aujourd'hui.

"Apoutchou a cassé la bouche de sa première copine qui a osé dire que les femmes artistes sont légères. Donc avec mon fils, il ya longtemps qu'on est proche " a devoilé la mère aimante dans un direct sur sa page Facebook dimanche 27 juin 2021.

N'oubliez pas de partager l'article et suivez nous pour ne rien rater des Juteuses infos sur vos stars préférées.

Content created and supplied by: InfoJuteuse (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires