Sign in
Download Opera News App

 

 

Showbiz : malgré les critiques, le Coupé-décalé toujours en tête!

Il est raconté que la musique Coupé-décalé n'est que du bruit et n'apporterait rien à la société ivoirienne. Pourtant, elle continue son chemin malgré tout.

On peut dire que les artistes du Coupé-décalé ont le dos large. Depuis les années 2000, ils sont taxés d'amuseurs publics, d'artistes de seconde zone sans réelle capacité vocale. La musique Coupé-décalé ne serait que du ''bruit'' qui serait aussi loin d'être éducative. Mais contre toutes ces critiques discourtois, c'est le rythme musical qui fait honneur à la Côte d'Ivoire à l'extérieur, à travers ses artistes qui demeurent les plus sollicités.

On ne dira pas le contraire en Côte d'Ivoire ici même. Le Coupé-décalé reste la musique la plus écoutés par la jeunesse, frange de la population la plus nombreuse. Grâce à son rythme dynamique, il s'est imposé dans la culture musicale ivoirienne, même si certains puristes voient cela d'un mauvais œil. Ce Samedi 4 Septembre encore, le mouvement créé par feu Douk Saga, a montré une fois de plus sa suprématie sur les autres rythmes musicaux.

En effet, Serge Beynaud et ses amis du coupé-décalé ont remporté une nouvelle fois, la finale du ''Clash musical'' organisé par la chaîne nationale Rti1. Les artistes du Coupé-décalé démontrent encore leur créativité et confirme la vitalité de leur courant musicale. Tous les 5 jurés ont donné leurs voix au coupé-décalé qui était opposé au ''Rap ivoire''.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires