Sign in
Download Opera News App

 

 

En plus de sa présence au Palais, Simone Gbagbo filmait le concert de Kerozen en direct sur Facebook

Qui pouvait imaginer que l'ex-première dame de Côte d'Ivoire, Simone Gbagbo, était une grande fan de Dj Kerozen ? En tout cas, c'est ce que nous avons tous constater ce samedi 3 avril 2021 au concert de l'artiste. En plus de sa présence pour soutenir Kerozen, Simone Gbagbo filmait également le spectacle de son artiste en direct sur sa page Facebook officielle.

Ce samedi 3 avril 2021, le célèbre artiste chanteur, Dj Kerozen, était en concert live au Palais de la culture de Treichville à Abidjan. Ce concert qui avait auparavant été reporté suite au décès du Premier ministre Hamed Bakayoko, a finalement eu lieu hier soir au Palais de la culture où les fans de l'artiste ont répondu en grand nombre, présents pour soutenir leur artiste. Parmi ces derniers, l'on a constaté la présence de l'ex-première dame de Côte d'Ivoire, Simone Gbagbo, venue également soutenir Kerozen. C'est avec une grande émeute que l'épouse du président Laurent Gbagbo a été accueillie par le public à son arrivée au Palais de la Culture.

Mais qui pouvait imaginer que Simone Gbagbo était une grande fan de Dj Kerozen ? En tout cas, c'est ce que nous avons tous constater ce samedi au concert de l'artiste. En plus de soutenir Kerozen par sa présence spectaculaire au Palais de la culture de Treichville, Simone Gbagbo ne s'est pas arrêté là. Pour prouver son amour pour la star ivoirienne de la musique, elle a également filmé le concert de Dj Kerozen en direct sur sa page Facebook officielle dans le but de faire vivre l'événement à ses nombreux abonnés. Nous sommes à présent tous convaincus que Simone Gbagbo est une grande fan de Kerozen Dj.

Il faut le dire, ce concert de Kerozen Dj fut un véritable succès hier soir au Palais de la culture de Treichville. Félicitations à l'artiste !

La voix blanche

Content created and supplied by: La_voix_blanche (via Opera News )

côte d'ivoire hamed bakayoko laurent gbagbo simone gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires