Sign in
Download Opera News App

 

 

People: Vitale s'est reconciliée avec Barthelemy Inabo Zouzoua au spectacle de Digbeu Cravate!

Vitale la patronna a finalement pu se reconcilier avec l'ancien animateur de la RTI, monsieur Barthelemy Inabo Zouzoua. Ce samedi 05 juin 2021 au Sofitel Hôtel Ivoire, lors du spectacle des 25 ans de carrière de Digbeu Cravate, la Beyonce du coupé décalé a fait une belle accolade à Barthelemy Inabo.

En effet, il y avait eu un petit problème entre ces deux personnalités publiques à la suite de l'enregistrement de l'émission Faha Faha le 26 mars 2021. L'ancien animateur de la RTI avait été invité pour une interview ce vendredi là. Sur le plateau d'émission le présentateur "Anaconda" lui avait posé une question à propos de Vitale. Il avait demandé à Mr Inabo si Vitale savait chanter. Sa réponse a été négative; Barthelemy Inabo a dit qu'il souhaiterait que Vitale prenne des cours de musique pour plus d'expertise.

L'artiste n'a pas vraiment apprécié le fait que ce grand animateur ait dit publiquement qu'elle n'a pas une belle voix. Elle s'en est plaint et depuis lors, la relation entre eux deux était plus ou moins froide. Ce samedi 05 juin 2021, Vitale et Barthelemy Inabo se sont reconciliés.

Tous deux enlacés tel un père et sa fille, la hache de guerre a été définitivement enterrée. Le sourire jovial de Vitale montre vraiment qu'elle est contente de prendre cette photo avec ce grand homme des médias ivoiriens. Elle n'a pas hésité à poster cette belle image sur sa page facebook en mettant ceci en légende: "la paix, rien que la paix" .

Eh oui, les artistes ivoiriens ont besoin de paix et d'amour. Pour certains, les palabres médiatiques sont des moyens d'accroître leur popularité tandis que pour d'autres, cela détruit et ruine la carrière artistique. On souhaite que la réconciliation entre Barthelemy Inabo et Vitale la patronna soit un modèle pour les autres artistes en discorde.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

barthelemy inabo sofitel hôtel ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires