Sign in
Download Opera News App

 

 

Absent aux Oscars des blogueurs, Makosso s'explique : "là où il y a l'alcool, ce n'est pas mon monde"

Le 10 septembre dernier, s'est déroulé à Paris, en France, la première soirée de distinction des blogueurs et influenceurs africain organisée par le célèbre blogueur Apoutchou National. Même s'ils étaient nombreux à y prendre part, certains visages très connus du web, nominés à cet événement, ont brillé de par leur absence, au rang duquel le général Makosso Camille. 

Ce mardi 21 septembre, sur le plateau d'une émission people, celui qui se fait appeler le général de Dieu a levé l'équivoque sur son absence à cet événement. En effet, Makosso Camille a rappelé qu'il est un serviteur de Dieu, à ce titre, il ne peut donc pas prendre part à un événement non-conforme à ses préceptes religieux.

"Je n'y étais pas parce que j'avais annoncé que je n'allais pas y être pour deux raisons. La première est que je suis pasteur, et un événement où il y a l'alcool et autre ce n'est pas mon monde", a essayé de faire comprendre le pasteur Makosso.

Révélant la deuxième raison, Makosso a fait savoir qu'il n'avait pas digéré la prise de position de "son fils Apoutchou National" durant son clash avec le cyber-activiste Chris Yapi. 

"La deuxième raison, ce qu'il y a eu beaucoup d'incompréhensions avant l'événement entre Stéphane et Moi (...) Je lui ai signifié cela à trois reprises. Tu ne peux prétendre que je suis ton père et faire une vidéo alors que je suis en clash avec Chris Yapi dans le but de me descendre", s'est indigné Makosso, révélant par la suite qu'il aurait décidé de ne plus associer son image aux activités d'Apoutchou National.

Celui qui se fait appeler le "paracétamol des réseaux sociaux" va-t-il entrer en clash avec le père de la marmaille ? Pour l'heure, les férus d'actualités people attendent avec beaucoup d'impatience la réaction du fils de l'actrice Bleu Brigitte.

Content created and supplied by: Le-Griot-d'Afrique (via Opera News )

france paris

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires