Sign in
Download Opera News App

 

 

Saviez-vous que poubelle, pantalon, sosie...étaient des noms de personnes ?

Ph:Dr: Eugène Poubelle

L’origine de la généralité des mots que nous utilisons, pourtant couramment, nous est inconnue. Il en est ainsi des mots ‘’poubelle’’, ‘’pantalon’’, ‘’sosie’’, ‘’mécène’’ et bien d’autres, qui étaient des noms propres, plus précisément, des noms de personnes, réelles ou fictives.

Poubelle

Eugène Réné poubelle, né le 15 avril 1831 à Caen, en Normandie, était un juriste, diplomate et administrateur français. En tant qu’administrateur, il a exercé la fonction de préfet de l'Isère, de Corse, du Doubs, des Bouches-du-Rhône, puis enfin de la Seine, de 1883 à 1896. C’est en sa qualité de préfet de la Seine qu’il a pris les arrêtés du 24 novembre 1883 et du 7 mars 1884, obligeant les propriétaires d'immeubles à mettre à la disposition de leurs locataires des récipients communs, munis d'un couvercle et d'une capacité suffisante pour contenir les déchets ménagers. En effet, le nombre d'habitants à Paris, avoisinant les deux millions, et la présence de nombreux immeubles collectifs rendent indispensable l'organisation d'un ramassage régulier. Les Parisiens adoptent rapidement l'habitude de désigner les réceptacles à ordures qui portent depuis lors le nom du préfet Poubelle.

Pantalon

Le substantif masculin ‘’pantalon’’ est un emprunt à l’italien ‘’Pantalone’’, sobriquet donné aux Vénitiens, adeptes des culottes longues et étroites, appelés « Pantaloni », parce qu'ils vouaient un culte à « Pantaléon de Nicomédie ». En France, le pantalon sera découvert au XVIe siècle grâce au personnage bouffon qui porte ce nom dans la ‘’’commedia dell’arte’’ où il apparait vêtu d’un costume dont les chausses tombent droites sur les pieds, et pratiquant une danse, la pantalonnade. Alors, si un ces jours, vous sentez la présence d'un homme dans votre pantalon, ne soyez pas surpris !

Mécène

« Mécène » désigne un « généreux donateur protégeant les arts et les artistes », en souvenir de Mécène, général romain de l'époque de l'empereur Auguste, qui, ayant accumulé une immense fortune au cours de ses campagnes, s'était offert une villa somptueuse entourée d'artistes.

Sosie

Aujourd’hui, le terme sosie désigne une personne qui ressemble parfaitement, plus particulièrement au niveau du visage, à une autre, notamment une célébrité. Mais il s’agissait de personnages dans les pièces théâtrales Amphitryon, respectivement du dramaturge latin Plaute (vers 187 av. J.-C.) et de l’écrivain français Molière.

Dans l’intrigue de Plaute, le dieu Mercure prend l’apparence de Sosie, un esclave du roi Amphitryon. Chez Molière, Sosie est également un esclave du roi Amphitryon. Le dieu Jupiter tombe amoureux de la reine Alcmère et prend l’apparence du roi pour la tromper et profiter de ses faveurs amoureuses. Complice du dieu Jupiter, le dieu Mercure prend l’apparence de Sosie pour l’empêcher d’entrer dans la maison afin qu'il ne troublât pas les amours de Mercure. C’est donc de là que vient le nom commun sosie qu’on connaît aujourd’hui. J'espère que je ne serai jamais le sosie du criminel le plus recherché au monde !


Ce procédé, permettant ainsi de transformer un nom propre (l’inverse est possible) en un nom commun, est une figure de style appelée <<antonomase>> du nom propre. C’est grâce à ce procédé stylistique que de nombreux nom d’inventeurs sont utilisés comme unités de mesure. Il en est ainsi des noms communs ampère (A) (André-Marie Ampère), volt (V) (Alessandro Volta), watt (W) (James Watt), ohm (Ω) (Georg Ohm), joule (J) (James Prescott Joule), tesla (Nikola Tesla), coulomb (Charles-Augustin Coulomb), pascal (Pa) (Blaise Pascal), hertz (Hz) (Heinrich Rudolf Hertz) ou newton (N) (Isaac Newton).

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager. Surtout, abonnez-vous pour ne rien rater des prochains articles.

Marius K., Le_Littéraire

Content created and supplied by: Le_Littéraire (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires