Sign in
Download Opera News App

 

 

En pleine galère : Un "général" avoue avoir racketté le ministre Sidiki Konaté

Connu pour son timbre vocal mélodieux, Ibrahim Touré alias "général Tchefary" vient de révéler qu’il a aussi d’autres cordes à son arc. Celui d’un artiste usant de stratège pour joindre les deux bouts quand la situation semble compliquée. 

En remettant au goût du jour une photo le présentant incliné face au ministre Konaté Sidiki, cet artiste nominé aux Victoires du reggae 2021 catégorie "Meilleure artiste africain" savait-il qu’il venait de trahir un secret ? Il en dit plus sur son souvenir.   

"Demandez à mon vieux (Ndlr : son aîné) Sidiki Konaté la somme prise avec lui ce jour-là. C’était trop chaud… Yayoro Karamoko buvait son eau avant son tour d’être dévalisé". Tel est son aveu publié via sa page datant du jeudi 7 octobre 2021. L'homme au djougoufaga (qui arrive à vaincre ceux qui le défient) a reconnu avoir "dévalisé" ses "bourreaux" de ce jour après sa prestation livrée en mars 2015 à la nouvelle gare routière d’Adjamé.  

A son corps défendant, le ministre Sidiki Konaté, ami à l’artiste, a donné une réponse beaucoup pacifique, loin d’une victime désamorcée. "Allah (Ndlr : Dieu) te garde aussi longtemps dans la santé et le bonheur. Merci", a-t-il répondu en substance.   

Le petit lycéen d’Abobo devenu reggaeman poursuit sa randonnée avec une série de spectacles aux Etats-Unis où il vit désormais. Il est aussi annoncé sur le fichier des artistes inscrits pour le Marché des Arts du Spectacle d’Abidjan (Masa) en 2022. 

Aimé Dinguy’s N.

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

Sidiki Konaté

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires