Sign in
Download Opera News App

 

 

S Kelly révèle : «la venue de certains ministres dans le coupé décalé a tout gâté»


S Kelly fait partie des artistes ivoiriens les plus adulés et suivis de la toile. Celui qui se fait appeler le fils d’Abla Pokou continue de surprendre les ivoiriens. Traité de déséquilibré par de nombreuses personnes, S Kelly continue de séduire. Cela, de par ses différentes sorties. Capable du pire comme du meilleur, l'artiste, comme un fin stratège, a très bien su trouver dans ses frasques un artifice de génie pour se démarquer des autres stars du showbiz ivoirien et se mettre en lumière : jouer au fou. Ce qui lui réussit à merveille puisqu’il a été sollicité par la chaîne sans filtre, Life TV dans l'émission Willy à midi, ce vendredi 16 avril 2021 au cours de laquelle l'on pouvait constater un Skelly très réservé. Celui qui se fait également appelé L’Oiseau rare s'est exprimé sur le niveau du coupé décalé, genre musical urbain ivoiren qui l'a lancé au début des années 2000. Pour lui, le coupé décalé, existait bien jusqu'à ce que certains ministres et hommes forts du pouvoir s'y invitent avec l'aide de certains artistes du mouvement.

« Le coupé décalé est toujours le coupé décalé mais il n'a pas de parrain. Quand on a commencé le coupé décalé, tout était bon. Il n'y avait aucun problème. Chacun se débrouillait, on essayait de trouver la manière de faire la promotion. Après, il y a des gens qui ont commencé à avoir des camarades ministres. Il y a même un artiste qui disait qu'il y a certains de ses collègues qui avaient pour objectif d'interdire qu'on joue ses sons. Le coupé décalé était bien partie, mais à un moment donné, quand il y a eu la venue des ministres et des parrains qui sont dans le pouvoir, c'est là que tout est gâté » a expliqué l'artiste.



Selon lui, le coupé décalé n'est pas mort. Mais pour éviter qu'il disparaisse, il va falloir trouver des personnes qui puissent tirer le mouvement vers le haut. «Vous dites que le coupé décalé est mort, ce n'est pas vrai. Mais trouvez-moi un monsieur comme Hamed Bakayoko, qui a soutenu DJ Arafat, trouvez-moi un autre qui soutient le coupé décalé, le mouvement serait devant. Tu penses qu'on peut faire déplacer le Kora comme ça et puis te donner un prix. Il faut qu'on ait des parrains. Le coupé décalé existe bien, il a une force de frappe mais il n'y a pas un monsieur, un devancier, un grand frère qui peut passer des coups de fil à l'international pour imposer le truc », a-t-il ajouté.


Yannick_ LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

kelly s kelly révèle

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires