Sign in
Download Opera News App

 

 

Prise pour folle et reniée par sa fille, Hayek Hassan s'engage à la prendre en charge toute sa vie

« Quand ma fille me voit elle se cache, elle dit que je suis folle… Mon garçon qui est étudiant quant à lui, vient me voir très souvent », pouvait-on lire en légende sur une vidéo publiée par First Mag le Vrai (Facebook)


C'est l'une de ces histoires émouvantes qui ne manquent pas de toucher votre sensibilité et de vous arracher une larme lorsqu'on vous l'expose. Le handicap d'un parent, de surcroît une mère, est-il une raison valable pour l'abandonner, pour lui tourner le dos en lui imputant la folie ?

Dans la soirée d'hier, mercredi 02 juin 2021, aux environs de 20h, la page Facebook First Mag le Vrai diffusait une vidéo de son reporter, Hyppolyte Oussou, dans laquelle on peut voir une dame assise seule dans un espace public à Yopougon Siporex sur une pierre avec des sachets noirs juste à côté d'elle. Interrogée sur sa situation et les raisons qui l'amènent à toujours se trouver en ces lieux et sans domicile, Marie-Laure (c'est son nom), 50 ans, avoue qu'elle ne travaille plus à cause d'une maladie qui lui a paralysé la main droite. De fait, elle dort au marché sur les sachets qui l'accompagnent tout le temps « devant un magasin d'ignames » une fois la nuit tombée.



Toujours pendant l'entretien, la dame affirme avoir deux enfants. Un garçon, étudiant, qui vit chez un tuteur et qui profite de ses temps libres pour venir la voir en espérant réussir assez vite pour garantir à sa mère quelques années merveilleuses sur la terre et une fille qui en a honte et qui la renie parce que la traitant de folle.


Triste, saisissante et émouvante: les qualificatifs qui collent le mieux à cette histoire. Heureusement, il est encore des personnes dotées d'empathie et d'un sens de l'humanité probant. Hayek Hassan fait partie de ceux-là. Après avoir pris acte de cette histoire, lhomme, tout en condamnant l'attitude nauséeux de la fille de Marie-Laure, a promis de prendre en charge la dame afin de lui redonner le sourire. Il s'engage, de ce fait, à « payer le loyer mensuellement tant qu'elle est vivante et lui donner un salaire de 80.000F » comme on peut lire dans une publication sur son compte. Après avoir volé au secours d'une autre mère laissée pour compte le lendemain de la fête des mères suite à une vidéo publiée par la RTI, Hayek Hassan récidive et entend faire une nouvelle heureuse.



Tout en souhaitant une meilleure santé et une longue vie à la dame, nous espérons que son fils puisse se dévouer et réussir dans les études pour réaliser les souhait de cette mère affaiblie par cette situation.


Sources: First Mag le Vrai / Hayek Hassan (Facebook)

Abonnez-vous pour plus de contenus !

Content created and supplied by: Negrowski (via Opera News )

first mag hayek hassan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires