Sign in
Download Opera News App

News Entertainment

 

Movie TV

 

TV Video

Télés françaises / Plusieurs émissions au titre anglais : y a-t-il un complexe de la langue française ?

Dans l'optique de toujours conquérir des parts de marché en terme d'audience, les chaînes de télévision s'emploient à faire preuve d'imagination pour le bonheur des téléspectateurs. A cet effet, elles sont amenées à proposer des programmes au contenu alléchant afin de faire face à la rude concurrence. En la matière, les émissions de divertissement occupent une place de choix, comme c'est le cas sur les chaînes de télévision françaises avec "The Voice", "Mask Singer", "Ninja Warrior", "The Wall", "Still Standing", "50 minutes inside", "Secret Story" globalement sur TF1, sans omettre l'émission de sport "Match of Ze Day"sur Canal+.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que toutes ces émissions françaises ont des titres en anglais. Comment expliquer cette "anglicisation" des productions télévisuelles au pays des Gaulois? Doit-elle être comprise comme un complexe d'infériorité de la langue de molière vis-à-vis de la langue de Shakespeare? Comment peut-il en être autrement quand on sait que même les enfants ne sont pas épargnés par "le printemps british"? Ainsi, l'émission de chants "The Voice" a-t-elle engendré une autre variante destinée aux gamins, à savoir "The Voice Kids". Encore qu'en Côte d'Ivoire, pays francophone, on commence à s'y mettre, avec "Zeu émission" sur La 3, animée par Jessica Bamba.

Pour tenter de se défendre face à cette propension qui est loin de faire la promotion de la langue française, des chaînes de télé de l'Hexagone avancent que: "Elles n'auraient contractuellement pas le droit de changer le nom d'un concept acheté à l'étranger". Pourtant, au Quebec "La Voix" a remplacé "The Voice" sans difficulté et TF1 a rebaptisé "Koh Lanta" le programme "Survivor". A la vérité, on ne peut nier le fait que les titres anglais de nombreuses émissions françaises, ce soit en partie pour le fun, pour faire "branché" en vue d'accrocher les téléspectateurs. Quoiqu'il en soit, la grande perdante, c'est la langue française qui perd du terrain sur ses propres bases, au profit de la langue la plus parlée au monde.

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires