Sign in
Download Opera News App

 

 

Yodé et Siro prouvent leur amour à Hamed Bakayoko en lui dédiant un concert gratuit !

La santé du ministre Hamed Bakayoko est le centre de discussions de plusieurs personnes en Côte d'Ivoire . En effet, le ministre de la défense et premier ministre est présentement en France pour des soucis de santé.

Aucune information n'a été donnée sur la nature de la maladie dont il souffre . Son mal ne semble pas être alarmant. La page facebook "Primature Côte d'Ivoire" a annoncé à Abidjan le 19 février 2021 que le premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, séjourne depuis le 18 février 2021 à Paris , en France, pour des raisons de santé .


La majorité des ivoiriens addressent continuellement des messages d'encouragement et de soutien à leur ministre. Peu importe les appartenances politiques , la vie d'une personne est plus importante que les dissenssions et les mésententes .


Dans cette optique d'apport de soutien, le groupe Yodé et Siro prouve son amour pour leur ministre . Les deux chanteurs organisent un concert gratuit pour soutenir Hamed Bakayoko. L'amélioration de la santé du ministre ivoirien est devenue l'affaire de tous.

De magnifiques prestations artistiques seront données dans la ville de Séguéla le mardi 02 mars 2021 . Cette initiative est quelquechose de très positive car les personnes malades ont besoin du soutien moral et financier des autres pour se sentir mieux.

Bien vrai que Monsieur le premier ministre n'a pas demandé un concert en son honneur, il recevra de dignes hommages . Rappellons que le groupe Yodé et Siro a un respect considérable pour cet éminent ministre . Lors de la sortie de leur dernier album le 03 juillet 2020 , le duo zouglouphile s'est rendu chez Hamed Bakayoko pour lui remettre un disque.


Que la santé du premier ministre s'améliore et qu'il revienne en pleine forme dans son pays car beaucoup d'affaires administratives et sociales l'attendent .

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

France Hamed Bakayoko Siro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires