Sign in
Download Opera News App

 

 

People : L'artiste Tiken Jah a-t-il abandonné l'Islam pour le Rastafarisme ?

L'artiste chanteur reggae, Tiken Jah Fakoly s'est révélé au public ivoirien avec son titre ''Ayé nan an bé wa missirila'' (venez qu'on se rende à la Mosquée'', en langue Malinké. Mais aujourd'hui, il semble avoir délaissé cette Mosquée pour Hailé Sélassié.

En effet, il y'a bien longtemps que beaucoup s'interrogeaient sur ce nouveau engagement du célèbre chanteur reggae, Tiken Jah Fakoly, au mouvement Rastafari. Depuis quelques années, tout ce qu'il fait est en rapport avec ce mouvement vulgarisé par Bob Marley. Les accessoires qu'il arbore sont au couleur Jaune-vert-rouge ainsi que son immeuble où se trouve sa Radio, à Abidjan.

On en saura un peu plus à ce sujet, à l'émission ''La télé d'ici vacances''. Invité la semaine dernière, Tiken Jah a donné une idée sur son appartenance religieuse. À la question de la chroniqueuse, Kadhy Touré, de savoir si l'humilité de l'artiste venait de sa pratique de l'Islam, il fut on ne peut plus clair. Répondant subtilement, il a plutôt affirmé que c'est parce qu'il était ''Rasta''.

Or, nous savons que le Rastafarisme n'est pas seulement un courant de pensée, mais bien une religion. En faisant d'ailleurs l'éloge de Hailé Sélassié, Tiken Jah Fakoly montre qu'il est maintenant un fervent adepte du Rastafarisme. Aujourd'hui, il ne dira peut-être plus ''allons à la Mosquée'', mais plutôt ''allons à Zion, à la rencontre du Lion conquérant de la tribu de Judas''.

Peut-être que nous pouvons nous tromper, mais son engagement au mouvement et à la pensée Rastafari, montre bien qu'il a changé de bord religieux. Tant mieux s'il s'y sent bien.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

bob marley tiken jah fakoly

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires