Sign in
Download Opera News App

 

 

Grace à Radio Jam et à cet animateur américain, je suis devenu chanteur et interprète anglophone!

Le changement se produit dans la vie d'une personne à partir de certaines petites choses qui se produisent dans nos vies. Les grandes réalisations partent d'une simple idée ou d'un bouleversement d'émotions et cela devient le point de départ d'une nouvelle expérience de vie.

Parti à grand-Lahou pour les études en 2004 pour continuer les études, je suis rentré à Abidjan en famille en 2005. L'année scolaire avait été infructueuse pour moi car je n'avais pas étudié conséquemment. Cependant, j'avais eu le goût pour la langue anglaise car mon tuteur était un professeur d'anglais au collège CES. Les enfants de tonton Semou Yassoua Alain parlait très bien l'anglais moi non. C'était une honte pour moi. Par ailleurs, j'ai commencé à écouter de la musique américaine à travers les fils de mon oncle.


De retour à Abidjan, mon père m'a inscrit au collège GSPER d'Abobo BC et j'ai repris la classe de 3e. J'avais une grande envie d'apprendre continuellement l'anglais mais je ne trouvais pas de moyens adéquats. C'est ainsi que dans mes balades sur les ondes de nos radios locales, j'ai découvert la radio Jam qui passait une émission un peu atypique: le World Chart Show.

Pour ceux qui écoutaient la radio entre 2007 et 2010, cette émission était un programme de musique en anglais américain soutenu, mixé d'un peu de slang. L'animateur s'appelait PJ butta. Chaque samedi de 18 h à 20 h, l'émission World Chart Show était diffusée pour le bonheur des amoureux de musique américaine. Elle était rediffusée le mercredi entre 14 h et 16 h.


La compréhension de cette émission n'était pas très facile car elle n'était pas traduite en français. Cependant, l'éloquence de l'animateur et sa prononciation parfaite des mots pouvaient emmener n'importe qui à aimer ce programme radio. Les chansons d'artistes comme David Banner, TI, Akon, 50 cent, Kanye West, Justin Timberlake... était classé dans le top 20 de son émission.

Je voulais comprendre les propos de PJ Butta, j'étais contraint à apprendre l'anglais américain. Ainsi, j'ai commencé à télécharger les paroles de chansons de ces artistes tout en prenant le soin de les apprendre par coeur. Je me plaisais à chanter comme un américain mais sans le savoir, j'étais en train d'apprendre cette langue de la plus belle des manières.Aujourd'hui je suis devenu un artiste chanteur, auteur-compositeur. J'écris en anglais.


Si j'avais l'opportunité de rencontrer cet animateur pour le remercier pour cette émission salvatrice je l'aurais fait. Malheureusement, PJ Butta vit aux États-Unis. Quant à Radio Jam, les ivoriens qui ont bénéficié de ce programme musical ont été très ravis et heureux. On espère qu'il y aura encore de telles merveilles.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires