Sign in
Download Opera News App

 

 

Il fallait vraiment être une dame comme Josey pour abandonner l'ENA et réussir dans la musique

L'homme n'est que et ne fait que ce que Dieu a prévu dans sa mission sur terre.

Bien qu'admise à un concours d'une rentabilité stable qui n'est autre que le concours d'entrée à l'École Nationale d'Administration (ENA), mademoiselle Gnakrou Josée Priscille a opté pour la musique, contre le gré des sa famille biologique.

Vu le stress, il fallait vraiment s'investir d'un courage sans pareil pour suivre sans un moindre relâchement son ambition et réaliser ses rêves.

He oui, mademoiselle Gnakrou Josée Priscille l'a si bien réussi !

Née dans les années 1989 dans la capitale économique ivoirienne, Josey avait déjà un amour poussé pour la chanson.

En effet, dès l'âge de huit ans, elle réalisait déjà des lives à travers des prestations artistiques dans son église et même l'école.

Consciente qu'elle n'avait pas droit à l'erreur, Josey touchait à tous les genres musicaux, c'est-à-dire la variété, lafro-zouk, le R&B, le soul, afro-dance, la rumba congolaise, et bien d'autres.

Dieu merci, aujourd'hui nul ne peut ignorer les performances de Josey, elle est une icône dans la sphère de la musique ivoirienne et même à l'international.

Et ayant toujours en tête que, seul le travail bien fait lui permettra de profiter de son art, Gnakrou Priscille Josée dit Josey, sera sur le feu des projecteurs à la salle Anoumabo pour son show et pour donner du plaisir à ses nombreux fans ce 21 juin 2021.


RichardToty

Content created and supplied by: RichardToty (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires