Sign in
Download Opera News App

 

 

Lunic, voici l'émouvant témoignage de son "père" : "Je suis sûr qu'il finira chantre de l'Éternel"

Photos archives/ L'artiste chanteur Lunic bien apprécié par les mélomanes ivoiriens

Bien connu dans l'univers du zouglou en Côte d'Ivoire, Lunic fait partie des plus belles voix de ce genre musical des années 90. Après plus de quinze années de carrière auréolée de divers prix honorifiques, des albums de qualité et des concerts mémorables, l'artiste continue de faire son chemin dans la musique ivoirienne. Malgré les vicissitudes de la vie qui lui portent parfois des coups durs, il demeure hyper positif et prend la vie du bon côté.

En effet, retenez de lui que dans sa longue marche vers le sommet de son art, Dieu lui a mis des hommes au grand cœur sur son chemin. Qu'est-ce que le Seigneur pouvait envoyer à un orphelin si ce n'est de mettre des personnes éprises d'amour et de partage sur son chemin?.

 Lunic a eu cette chance de faire la rencontre d'un homme, disons une personnalité qui a la main sur le cœur et qui sait apprécier les valeurs de celui ou celle qui le fréquente. Il s'agit de monsieur Aimé Monoko Barato Maranatha. 

Homme de showbiz, père spirituel de bcp d'artistes, mais surtout fervent croyant en Christ, cet homme d'exception devenu pratiquement l'ami et le père des artistes ivoiriens, considère Lunic comme son "fils". Un fils qu'il aime tant et qu'il suit depuis plusieurs années.

 Leur rapprochement a fini par créer une sympathie entre le chanteur et celui qui finira par devenir son soutien inconditionnel. Mais la relation entre Lunic et Aimé Monoko va aujourd'hui au-delà d'un simple cadre professionnel, elle est devenue un amour filial où le " père " et le " fils"s'aiment bien et se partagent des idées. 

Dans ces conditions, il n'y a que le père qui peut mieux connaître et mieux parler de son fils. C'est à cet exercice que s'est adonné celui qu'on surnomme affectueusement " le vagabond de la charité " en relevant dans ce qui suit, les qualités de son poulain, Lunic :

"Lunic est un modèle d’obéissance, de respect et de reconnaissance. Je suis reconnaissant envers Lunic que Dieu m’a donné d’adopter depuis belle lurette. Je ne me souviens plus quand Lunic, malgré sa position privilégiée à mes côtés m’a demandé de l’argent pour régler un quelconque problème. Je me souviens un jour qu’il n’avait rien en poche en venant chez moi , et il priait intérieurement que je lui donne de l’argent sans qu’il m’en demande. Lorsque nous avons fini de manger , je l’accompagnais à sa voiture, assis dans son véhicule, il me disait au revoir à quatre reprises avec son sourire habituel. J’ai tout de suite compris que « mon élément était plombé ». Je lui ai remis quelque chose , c’est en ce moment qu'il me dira : le vieux, tu viens de sauver une vie parce que je n’avais rien dans la poche , j’étais venu te demander un peu mais je n’en ai pas eu le courage , comment quelqu’un qui est devenu mon fils peut-il se gêner de demander l’argent à son père »raconte l’ami des orphelins et des veuves .

Photo/Aimé Monoko Barato Maranatha, ce mécène culturel

Une anecdote pleine de leçons de vie, racontée par monsieur Barato Maranatha . A travers elle, il veut exprimer son degré d'amour pour ce" fils" exemplaire à qui il apporte tout son soutien et son amour paternel , mais en même temps relevé que cet artiste a reçu une bonne éducation. Ce qui l'amène à beaucoup le choyer et à l'accepter comme son vrai" fils": 

"Ces exemples sont multiples. Lunic est un bon fils qui n’aime pas les histoires et les buzz inutiles , à preuve lorsque l’artiste Béninois Fanico a repris son titre « le Bo des Bo » il n’en a pas fait une polémique. 

Je l’aime beaucoup , mes enfants et mon épouse l’adorent aussi .Je prie qu’il ne change pas de comportement. Je lui souhaite une très bonne carrière à lui et qu’il se donne à Dieu véritablement" ajoute-t-il.

 Et ce n'est pas tout. Le président de l'ONG Côte d'Ivoire Solidarité, prophétise sur le changement qui va avoir lieu dans la carrière du chanteur :

"Je suis sûr qu’il finira Chantre de l’Éternel" dira Aimé Monoko Barato Maranatha, celui-là même qui pose beaucoup d'actions sociales en faveur des veuves et des orphelins dont fait partie Lunic.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

aimé monoko côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires