Sign in
Download Opera News App

News Entertainment

 

Movie TV

 

TV Video

Quand des émissions de la RTI remettent en cause la sanction infligée à NCI et Yves de M'Bella

L'affaire " Apologie du viol" de la chaîne télévisée ivoirienne NCI et son animateur Yves de M'Bella n'a pas encore fini de faire couler des salives. De part et d'autre, les vigoureuses récriminations de certains internautes sur le choix du thème et de son contenu pleuvent de partout. D'autres accordent plus de crédit à la chaîne et à l'animateur en soutenant la thèse d'une émission qui avait pour but de véhiculer un message important à la société et ses moeurs.

Caroline Da Sylva, animatrice de l'émission Télé" C'est Midi" sur la RTI est sortie récemment apporter son soutien à son confrère Yves de M'Bella en fustigeant l'attitude grotesque du public sur la personnalité de ce dernier.

"Aujourd'hui,  je ne vais pas allé dans le même sens que tout le monde, je ne suis pas là pour dénigrer une chaîne, fustiger un animateur aussi talentueux soit-il..." avait-elle souligné dans un direct.

De ces propos, on peut comprendre sa position d'animatrice télé. Pour des choix thématiques sensibles, elle fait souvent appel à des invités peu recommandables par la société. Ainsi, pris sur le mur de Ovajab Média, LLC ce jeudi 02 septembre, nous avons pu retracé des images d'émission où les invités ont été des anciens gangsters, brouteurs, braqueurs et " microbes".

En tenant compte de ces cas, il est évident que l'affaire Yves de M'Bella n'a été la première a avoir été diffusée sur une plateforme télévisée. L'invité de l'émission ne devrait donc pas être condamné puisqu'il était présent juste pour rendre un témoignage. La chaîne et son animateur méritent tout de même des situations atténuantes.

Abonnez vous en cliquant sur suivre.

Content created and supplied by: Stylus (via Opera News )

caroline da sylva ivoirienne nci rti yves de m'bella

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires