Sign in
Download Opera News App

 

 

Défaite des éléphants aux JO Tokyo/ DJ Moasco recadre Serey Dié : " Je suis libre de mes opinions"

La récente défaite des éléphants aux Jeux Olympiques de Tokyo face à l'Espagne a été durement ressentie par de nombreux ivoiriens. L'égalisation inattendue des hispaniques à moins de deux minutes de la fin du temps additionnel a occasionné la déroute finale de nos éléphants olympiques. Ces derniers ont perdu la rencontre sur le score de 5 buts à 2. L'artiste chanteur DJ Moasco sûrement bouleversé par cette défaite a publié sur son espace Facebook la photo du footballeur Éric Bailly accompagné d'un emoji de tristesse. Rappelons que le footballeur à l'origine d'un pénalty contre les éléphants a été durement critiqué par les supporters. Serey Dié n'a pas apprécié ce geste de l'artiste qui expose selon lui le footballeur à la vindicte populaire.

'' Des gens qui veulent que le peuple les applaudisse mais qui prennent plaisir à exposer les autres aux injures. Dieu te bénisse et te protège dans ta carrière '', a écrit Serey Dié. DJ Moasco n'a pas tardé à réagir à ces mots du footballeur. Dans un message à lui adressé, il a réaffirmé sa liberté de donner son opinion en tant que citoyen et supporter. Selon lui, il n'a aucun absolument aucun antécédent avec un footballeur. Il s'agit juste de l'expression d'une insatisfaction.

''Je tiens à dire grand frère que je suis libre de mes appréciations et de mes opinions. Je suis certes artiste, personne publique, mais je suis d'abord ivoirien et supporter des éléphants dans le cas où tu l'aurais oublié. Je réagis comme le supporter qui n'étant pas satisfait de la prestation de son équipe, s'interroge, dénonce et grogne en liberté. Je n'expose personne, je ne voue personne à la vindicte. Je ne suis pas content et je le fais juste savoir. Et si je suis appelé à être un jour dans cette situation, je ne demande pas que tu me caresses hypocritement, dis juste ce que tu penses de la situation. Mon post est bien ambigu. Une photo et un emoji peut exprimer l'étonnement, le questionnement, l'appel à l'éveil etc. Il a fallu que tu lui donnes l'interprétation qui te plaît pour certainement jouer les héros. Mais quant à moi, loin d'avoir un souci personnel avec un footballeur, je pense que si c'était à refaire, je l'aurais refait.  Qui aime bien, châtie bien d'ailleurs. Depuis quand dans ce pays on n'a plus le droit de se plaindre? '', a répondu DJ Moasco.

Espérons que cette mise au point permettra de clore cette douloureuse parenthèse de l'élimination des éléphants.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

jeux olympiques serey dié tokyo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires