Sign in
Download Opera News App

 

 

Une photo d'enfance de Claudy Siar, son frère et leur mère évoque un passé douloureux

Certains moments de notre existence ne s'oublient pas. Ces moments qui nous rappellent que l'on vient de loin. Que le chemin a été long et parfois semé d'embûches mais qui ont forgé notre caractère. Des paroles, des scènes fixées à jamais dans notre mémoire. La technologie aidant aussi, certains de ces instants uniques restent gravés sur des clichés, qu'il nous arrive parfois d'exhumer au hasard d'une fouille dans notre boîte à souvenirs. À ce moment-là, le temps s'arrête. Et les souvenirs impérissables remontent en surface.

Ainsi, Claudy Siar est tombé sur une photo d'enfance de lui. Un cliché qui date de l'été 1975. Il avait six ans. Le jeune homme est en compagnie de son frère, le producteur Érick Siar et de leur mère. Une image éloquente que Claudy commente pour ses abonnés Facebook, ce dimanche 5 septembre. Ici, c'est la maison où l'animateur a passé son enfance. Elle lui rappelle surtout le sacrifice d'une mère aimante, qui s'est sacrifiée pour ses huit enfants, malgré son handicap. Huit au départ, Claudy et sa fratrie ne sont plus que six frères et sœurs aujourd'hui.

«Maman s'est sacrifiée pour offrir cette grande maison (en construction à l'époque) à ses 8 enfants (nous ne sommes plus que 6). Elle se situe au 15 rue Maréchal Ney à Vigneux (dans l'Essonne : ndlr)».

(L'animateur d'origine guadeloupéenne reste fier et attaché à ses origines ancestrales africaines)

Infirmière de son état, la mère de famille a dû se battre pour élever seule ses enfants. Le père était chauffeur de bus. Mais ce dernier a quitté le domicile, comme le révélait Claudy Siar dans une interview à Top Visages, en 2008 (il expliquait dans cette entrevue que son père souffrait d'un cancer en phase terminale). Il est finalement décédé. Une histoire familiale qui a beaucoup marqué le chanteur militant et animateur de Couleurs Tropicales (RFI).

Les difficultés obligent finalement la mère de famille à vendre la maison qu'elle espérait certainement léguer à ses enfants. «Seule et handicapée, maman a vendu la maison en 1992. Il m'arrive d'y passer, juste pour passer devant», avoue Claudy. Sur l'image, on aperçoit l'animateur (l'adolescent arrêté au premier plan), son frère Érick et leur mère. Celle-ci est décédée en mars 2001.

«Il y a un âge où les souvenirs sont importants afin d'aborder sereinement la dernière ligne droite de la vie», ajoute l'animateur et patron de la radio Tropiques FM. Eh, oui ! Quoique l'on dise, Claudy c'est toute une vie. Une école, une leçon et surtout une histoire qui enseigne la "Génération consciente". Toi-même tu sais !

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

claudy siar

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires