Sign in
Download Opera News App

 

 

Fleur Esther Aké M'bo : «Libérez tous les prisonniers politiques pour réconcilier les Ivoiriens»

Fidèle à sa ligne de conduite, l'ex candidate aux législatives d’Agboville crie de nouveau son ras-le-bol, via un message publié sur sa page Facebook ce Lundi 05 mars. Fleur Esther Aké M’Bo dénonce crime, médiocrité, injustice, corruption, tout en proposant sa recette pour un retour à la paix véritable en Côte d'Ivoire.


Peut être une image de 1 personne

Le cas de la justice

Pulcherie Gbalet, Koua Justin, Yves Aguédé Paulin, des prisonniers parmi tant d'autres dont se souvient "Hohonon" dans son adresse à l'occasion de la Fête de Pâques. «Bienvenue en Côte d’Ivoire, le pays de #Pulchérie_Edith_Gbalet, cette femme, mère, dont les enfants auraient bien voulu avoir à leurs côtés pendant les fêtes de fin d'année et pendant la célébration de la Pâques, qui se retrouve en prison depuis Août 2020 jusqu'à ce jour. Bienvenue en Côte d'Ivoire, le pays où les criminels sont célébrés et les innocents se retrouvent en prison. Bienvenue en Côte d’Ivoire, le pays de #Yves_Aguédé_Paulin, jeune cadre Atchan, arrêté depuis Décembre 2020 jusqu'à ce jour», s'est indignée l'ex challenger de monsieur Adama Bictogo.

Peut être une image de 1 personne et barbe

Au nombre des prisonniers politiques, le cas Koua Justin, cadre et militant du FPI n'a pas échappé à Fleur Aké. «Bienvenue en Côte d’Ivoire, le pays de #Koua_Justin, cadre des impôts, qui sert son pays dans le domaine administratif et politique, qui fut arrêté depuis Septembre 2020, comme s'il avait détourné des milliards», a-t-elle écrit.

Peut être une image de 1 personne, plein air et intérieur

La "fille d'Agboville" ne s'arrêtera pas là. L'occasion a également été saisie pour s'insurger contre la perte de certaines valeurs, dont l'excellence, la droiture. «Bienvenue en Côte d’Ivoire, le pays où les corrompus sont promus à des postes(...). Bienvenue en Côte d’Ivoire, pays où les médiocres sont cités comme exemple de réussite. Notre beau pays, qui avait toujours fait la promotion de l'excellence, mais malheureusement aujourd'hui, en Côte d’Ivoire, ton carnet d'adresses vaut plus que tes compétences», a-t-elle martelé.

Celle qui un temps était vue comme une fille du dernier premier ministre de Laurent Gbagbo, Gilbert Marie Aké N’Gbo ne se montre pas surprise de la situation que traverse son pays. «Ne soyez pas surpris, vous êtes bel et bien dans l'actuelle Côte d’Ivoire, celle d'après Avril 2011», a regretté la candidate du Fpi-Eds aux dernières législatives à Agboville.

Affirmant sa ferme «conviction que LA NOUVELLE CÔTE D'IVOIRE, qui sera bâtie sur de nouvelles valeurs, où la vie humaine aura bien plus de valeur que l'argent, ne sera pas à l'image de celle que nous voyons maintenant. Cette "Côte d’Ivoire" transformée en une immense geôle, qui oppresse et emprisonne ses fils depuis Avril 2011, deviendra un véritable havre de paix pour un meilleur "VIVRE ENSEMBLE"», c'est surtout un appel que Fleur Esther Aké M'Bo a lancé aux autorités ivoiriennes: "Libérez tous les prisonniers politiques pour réconcilier les Ivoiriens"

Content created and supplied by: AdjoKoffi (via Opera News )

agboville côte d'ivoire m'bo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires