Sign in
Download Opera News App

 

 

Enfin, Billy Billy dit pourquoi il écrit maintenant "Awolé" en commentaire et suscite des questions

Dans notre article du dimanche dernier, nous nous interrogions sur les raisons de l'emploi de "Awolé" par le rappeur Billy Billy en réaction à toutes publications sur sur Facebook en guise de commentaire. Eh bien ! Nous en savons beaucoup plus maintenant, grâce à une explication de l'artiste lui-même.

Dans un post datant de ce matin du mardi, 21 septembre 2021, l'artiste ivoirien, qui vit désormais en France, a expliqué les raisons de l'usage omniprésent de l'interjection d'origine bété "Awolé". On peut lire dans cette publication <<Mon cher, Awolé, y a pas convocation derrière. Je suis Awolé man>>.

En clair, en écrivant désormais "Awolé" pour tout commentaire, Yao Billy Serge, nom à l'état civil de l'artiste, vise à éviter des ennuis avec la justice. On se souvient en effet que suite à des commentaires sur le réseau social Facebook, des personnes ont été poursuivies par le procureur de la République. Le cas de Diana Blé, condamnée à 2 mois de prison ferme pour trouble à l'ordre public, après qu'elle a eu l'imprudence de copier et de coller le commentaire d'un tiers dans l'affaire de la profanation de la tombe de feu DJ Arafat, est sans doute le plus illustratif.

Mais cette nouvelle attitude de Billy Billy, si elle paraît sage, ne manque pas de susciter des interrogations, quant à la vocation de l'artiste.

Billy, on le sait, est arrivé dans le milieu musical avec une vocation d'artiste engagé. Avec ses mots souvent virulents, il a toujours dénoncé les maux qui minent la société.

Sa fidélité à cette vocation lui vaut, d'après lui-même, d'être un personna non gratta en terre ivoirienne aujourd'hui. L'on se souvient que son exil en France a fait suite à son titre "Lettre au président" adressé au président de la République actuel. Son rapprochement du couple présidentiel pendant les campagnes électorales de 2010 n'a aucunement réussi à égratigner cette vocation de l'artiste.

Mais alors, pourquoi cette nouvelle posture ? Billy Billy aurait-il changé de manteau ? Rien n'est sûr, car, si l'artiste ne critique plus les actions du gouvernement à travers ses publications, il n'en est pas de même dans ses chansons. Son dernier album avec, notamment le titre "Politiki" , s'inscrit parfaitement dans le droit-fils de ses convictions que les mélomanes lui ont toujours connue. Surtout que le premier "Awolé" est antérieur à la sortie dudit album.À moins que la décision date d'aujourd'hui.

Par ailleurs, il n'est pas impossible de dénoncer dans le respect des lois. Quoique, de mémoire, les artistes engagés ne se soient que peu souciés des conséquences judiciaires de leurs critiques.

Marius K.,Le_Littéraire

Content created and supplied by: Le_Littéraire (via Opera News )

yao billy serge

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires