Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : Gadji Céli a aussi le droit de retrouver tout son patrimoine détruit à son retour

De tous les supporters du couple Gbagbo-Blé Goudé, le président des artistes ivoiriens, Gadji Céli St Joseph, s’est montré plus abnéguant et fidèle. Parmi les hommes à féliciter, il peut figurer au premier plan, surtout qu’il n’a de cesse de composer et d’aider les autres artistes à fredonner des refrains pour galvaniser les troupes à tenir les vicissitudes jusqu’à l’acquittement de leurs leaders.

Le président Gadji Céli St Joseph n’est plus à présenter. L’homme pour sa loyauté et sa fidélité a tout perdu et pourtant, rêve-lui aussi de se rendre dans son pays, mais pas à n’importe quel prix.

Voici, un patriote qui était sorti faire des courses et qu’on appelle pour lui dire que son domicile est pris d’assaut par des rebelles qui étaient en train de tout piller et saccager. Il se retrouve dans l’obligation de fuir son pays pour sauver sa vie et malgré les assauts répétés, n’a jamais failli, il faut lui tirer le chapeau, comme pour dire que ce ne sont pas tous les bétés qui sont faciles à corrompre.

Des honneurs, hommages affluent de partout pour magnifier sa fidélité vis-à-vis du couple Gbagbo-Blé Goudé et qui suit de près tout ce qui se passe dans son pays, Gadji le mérite autant que ce couple.

En dépit de tout ce qui lui est arrivé, l’homme continue de chanter l’amour, la réconciliation entre ses frères et sœurs ivoiriens et ses mélodies emballent, même ceux qui l‘ont meurtri.

Comment peut-il rentrer dans son pays si le minimum ne lui est pas attribué comme dédommagement ? Gadji Céli n’a pas été vorace et voleur, il a été grand footballeur et il a eu beaucoup dans ce sport. De plus, grand artiste chanteur-compositeur, il a aussi engrangé d’énormes réalisations qui sont toutes parties dans l’abîme. Il n’a été qu’un patriote qui a aimé un homme pour qui, il paie depuis le début des atrocités, le prix de sa fidélité.

Dieu merci pour nous qui l’avons côtoyé, l’homme a souffert et qui continue de souffrir à l’idée de se voir anéanti et tout perdre. Mais il tient et croit en des jours meilleurs. L’exile considéré comme une prison, si le couple Gbagbo-Blé Goudé a été acquitté et sur le chemin du dédommagement, Gadji aussi a été acquitté et il faut songer à remettre tout son patrimoine détruit à sa place pour qu’il puisse regagner son pays avec amour sans aucun regret. C’est un artiste, je signale au passage.

Félicitation St Jo, tu as été résistant avec toutes ces pressions suivies de grosses tentations et tu n’as pas vacillé, c’est que tu es un homme sur qui, le pays peut compter. Elargi donc cet écrit à tout l’ensemble de tes amis artistes, contraints aussi, à l’exile et dis leur que le retour n’est pas loin.

                                                                   Joël ETTIEN

Content created and supplied by: BusinessActuality (via Opera News )

Gadji Céli Gbagbo St Joseph

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires