Sign in
Download Opera News App

 

 

Face au décès du fils unique de son ami, Kérozen impuissant : " je ne savais pas comment dire yako"

Perdre un enfant est une expérience difficile pour les parents mais aussi pour leurs amis qui les fréquentent et les aiment. Les grandes douleurs sont cependant muettes et chacun vit un deuil différemment.

Certains viennent pleurer avec les parents endeuillés, d'autres sont tellement touchés qu'ils se cachent pour pleurer ne sachant pas comment consoler dans pareille situation.

C'est le cas de Kérozen. Impuissant face au décès du fils unique de son ami devenu presqu'un frère, il s'est absenté des obsèques.

Hier lundi 23 août 2021, le chanteur a raconté une expérience pénible qu'il a vécue au décès du fils d'Arsenal DJ.

Sur le plateau "De la Télé d'Ici Vacances", l'"élu" explique qu'il a manqué les funérailles car il ne savait comment réagir face à la tristesse de son frère-ami.

"Dj Arsenal a perdu son enfant, j'avais tellement mal que je ne suis pas allé même lui dire Yako. Arsenal et moi avons des relations qui sont plus qu'amicales"

L'absence de Kérozen a déplu à Arsenal.

"Il m'en a voulu. Je suis même allé chez lui, il était fâché, il ne voulait pas me voir. Mais après il est venu vers moi et m'a demandé frère, je ne suis pas content, tu n'es pas venu aux obsèques de mon fils unique. J'ai commencé à couler des larmes, j'ai attrapé ses pieds et je lui ai demandé pardon. Je ne savais pas comment te regarder pour te dire yako parce que c'est ton seul enfant, tu le désirais tellement."

"L'amitié pose des questions, cherche à comprendre les actes de l'autre", souligne Kérozen en revenant sur cette expérience entre lui et son ami Arsenal.

Il répondait ainsi à son ancien binôme Zéphy Conor qui l'a "vilipendé" sur un plateau de télévision au lieu de le contacter.

N'oubliez pas de partager l'article et suivez nous pour ne rien rater des Juteuses infos sur vos stars préférées.

Content created and supplied by: InfoJuteuse (via Opera News )

Kérozen

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires