Sign in
Download Opera News App

 

 

Burida: Un réalisateur explique les dessous de la visite chez Alpha Blondy

La visite des premiers responsables du Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida) au domicile de la méga star du reggae ivoirien le vendredi 3 septembre 2021 n’est pas du goût d’Alain Ogou, réalisateur-producteur, sociétaire de la maison Orange.

Interrogé sur les mobiles de sa réaction contre la ‘’démarche bonne qualité ’’ prônée par les responsables du Burida, Alain Ogou, réalisateur du film ‘’ Scandale à la mairie’’ n’y est pas allé du dos de la cuillère pour asséner ses vérités. 

 « Ce qui se passe au Burida est vraiment grave », nous a-t-il répondu d’entrée. Avant de lever un coin du voile sur le ‘’nœud gordien’’ qui oppose Alpha Blondy à la maison Orange. « En réalité, Alpha Blondy a traduit le Burida en justice. La justice a condamné le Burida. Il doit lui payer environ 600 millions. Ils sont allés négocier avec Alpha », explique le réalisateur. 

L’initiative des dirigeants du Burida saluée le jour de la visite par le Jagger national n’est pas le bon exemple, selon Alain Ogou. Pour lui, le conseil de gestion et la direction générale du Burida installés en février 2020 devaient se pencher sur la restructuration de cette maison de gestion collective.  

« Ce conseil (…) refuse de partir après le délai qui lui est imparti. En plus, les dirigeants ont demandé une rallonge de 6 mois qui est aussi dépassée. Comment le Burida peut-il former des artistes aux techniques de billets pour encaisser dans les maquis, les salons de coiffure, les magasins etc... Quelle valeur donne le BURIDA aux artistes ? », nous a-t-il signifié dans lors de notre conversation suite à sa sortie. 

Aimé Dinguy’s N.

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

alain ogou alpha blondy burida

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires