Sign in
Download Opera News App

 

 

Black K de Kiff No beat revient sur un détail marquant de leur vie :"On a géré cabine"

 Le slameur ivoirien Nin'Wlou dans un de ses textes a dit :" si tu veux être roi, travaille d'abord comme un esclave."Si tu veux être roi, travaille d'abord comme un esclave. Les membres du groupe Kiff No Beat sont le fruit de plusieurs petits boulots pour lancer leur carrière, et en ce jour nous allons nous attarder sur celui qu'on surnomme l'homme étrange "Black K".

En effet, le rappeur "Black K" qui est né dans la musique, rêvait de pelouse, crampons et de ballon rond, c'était sans compter sur le naturel qui l'a rattrapé. Mais bien avant tout ceci, avant qu'il ne soit "Black K" de Kiff No beat. Il a confié ce lundi 18 octobre dans le premier numéro de l'émission "showbuzz" de cette nouvelle semaine, que lui et certains membres du groupe ont dû faire de petits boulots pour se construire avant d'être grands tel qu'être "gérant de cabine".


Partir de rien pour devenir quelqu'un, c'est possible quand on le veut, en d'autres mots, il faut commencer au bas de l'échelle pour être au sommet. C'est là une belle leçon de vie que devrait noter notre jeunesse.

Si vous n'avez pas encore écouté sa dernière sortie "on s'en va là-bas comme ça", allez y le faire.

Même le pain a passé l'épreuve du four.


Kad'Cool

Content created and supplied by: Kad’cool (via Opera News )

Black K

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires