Sign in
Download Opera News App

 

 

Debordo Leekunfa révèle les raisons de son désaccord avec Sidiki Diabaté sur NCI

L’artiste coupé décalé nommé Debordo Leekunfa dont le dernier single intitulé « Massaii » est dans les bacs depuis le 31 Juillet 2021 était l’invité de La Télé d’Ici Vacances animé par Yves de M’bella l’homme au style vestimentaire déjanté.

L’émission avait démarré il y avait juste quelques minutes ce mercredi 11 août 2021 lorsque Debordo appelé affectueusement « Le mimi national » a fait son apparition sur le plateau avec une démarche décalée sous les ovations du public et sur un refrain spécial qu’il adore particulièrement.

Après avoir pris ses marques, Yves de M’bella et ses chroniqueuses lui ont demandé de se prononcer sur le concerto de l’indépendance auquel il a eu à participer. Pour rappel, cette cérémonie festive s’est déroulée dans la commune d’Abobo dans la nuit du Samedi 7 au Dimanche 8 Août et a fini dans une vraie cacophonie avec beaucoup de dégâts matériels et des officiels qui ont échappé de justesse à un lynchage comme l’avaient relayé divers médias.

Prenant la parole, Debordo expliquera que lors de son passage, les responsables avaient coupé la musique parce que les artistes maliens Oumou Sangaré et Sidiki Diabaté devaient se produire. Toute chose qui a provoqué l’ire des Abobolais qui ont commencé à s’en prendre au dispositif installé.

Toutefois, ce qui aura particulièrement attiré notre attention c’est lorsqu’il a prononcé le nom de Sidiki Diabaté en l’écorchant pour dire « Siriki Diabaté » et que l’animateur a semblé le reprendre, il reprendra la parole pour affirmer « Je vais faire quoi avec lui « le vieux » (ndlr signe de respect envers l’animateur). Lui, il ne plaît même pas d’abord avant de commencer. Je ne l’aime pas. »

Debordo ira même plus loin en énumérant des mots que nous ne saurons retranscrire ici avant d’ajouter « Lui-là, il peut être ami d’Arafat ? Lui, il connaît comment on fait pour être ami d’Arafat ?... C’est un vrai opportuniste » en répondant à la question d’Yves de M’bella qui cherchait à savoir si c’est parce que Sidiki Diabaté était l’ami d’Arafat qu’il le détestait autant.

Aussi, tiendra-t-il à souligner que l’icône de la musique malienne avait entrainé Arafat dans des pratiques occultes qu’il n’a jamais appréciées, car il croit uniquement en Dieu. C’est d’ailleurs pourquoi il n’avait pas hésité à mettre en garde son défunt ami.

Comme on peut le constater, ce n’est sûrement pas demain la veille que ces deux célébrités de l’univers musical africain joueront une partie de cartes ensemble.

Pour notre part, nous ne pouvons qu’espérer qu’elles cherchent à taire leurs querelles pour le bonheur des mélomanes de la sous-région ouest-africaine.

Yves_Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

debordo leekunfa sidiki diabaté

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires