Sign in
Download Opera News App

 

 

Hassan Hayek à KS Bloom : " Tu es un garçon !" Voici ce qu'il a fait pour le vagabond de la charité

Les mots de remerciement d'Hassan Hayek à KS Bloom. Ce dernier a honoré une promesse faite au vagabond de la charité.

Le concert du rappeur chrétien KS Bloom a eu lieu le dimanche dernier 4 juillet 2021 au palais de la culture de Treichville. Les tickets de ce spectacle avaient été vendus par plusieurs structures parmi lesquelles celle d'Hassan Hayek figure. L'artiste chrétien, KS Bloom, en déposant ses tickets chez Hassan Hayek pour la vente, avait fait une promesse à ce dernier qui consistait à faire don des 10% sur chaque ticket vendu au vagabond de la charité.

Chose promise et chose faite ! Après la vente de ses tickets, KS Bloom a effectivement honoré sa promesse faite à Hassan Hayek. Le vagabond de la charité en a fait le témoignage sur sa page Facebook hier mardi 6 juillet 2021.

<< Je voudrais remercier KS Bloom parce que c'est une personne qui tient ses promesses.

J'en ai vu des artistes passer, promettant des choses avant le spectacle mais une fois que le spectacle est terminé silence radio voire même disparition, d'autre même ne décroche plus.

Tout le monde aujourd'hui à la fâcheuse habitude de dire il y a un volet social dans l'argent que je vais gagner mais la suite on la connaît tous.

KS Bloom est venu me voir pour me dire frère je veux mettre les tickets en vente chez toi et sur chaque ticket vendu dans ton espace 10 % servira comme don.

Le jour "J" est arrivé ! L'équipe de KS Bloom est venue faire le décompte et c'est l'un des concert qui a le plus marché.

Une fois que le point est fait, l'équipe enleve 10 % et me dit KS Bloom dit qu'on ne bouge pas sans te les remettre.

Aujourd'hui nous avons acheter 3 fauteuils roulants avec cette somme pour les partager dans les jours à venir.

KS Bloom tu es un garçon ! >>, a confié Hassan Hayek.

LVF



Content created and supplied by: Vision_feminine (via Opera News )

bloom chrétien ks bloom treichville

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires