Sign in
Download Opera News App

 

 

Laurence Nguedia formelle : "Je suis pour une polygamie saine. Un homme doit avoir plusieurs femmes"

Dans une intervention sur la chaîne Premium TV, Laurence Nguedia, fondatrice de l’Organisation non gouvernementale ‘’Femmes fortes, femmes debout malgré tout’’, se prononce en faveur de la polygamie, mais une polygamie saine.

« Je sors d’un mariage et le problème que j’avais c’est le sexe. Il faut le dire, je sentais que je n’arrivais pas à le satisfaire toute seule. Ça, il faut le dire. Parce que si vous avez un homme qui a un appétit sexuel vraiment, qui chaque fois il le veut, pour une femme qui travaille, elle ne peut pas assumer. Je suis donc pour qu’il y ait une polygamie saine », déclare-t-elle.

Avant d’expliquer : « La polygamie saine c’est une polygamie où les femmes ne sont pas dans la même maison. C’est-à-dire chacune est chez soi et chacun son moment. Du lundi à mercredi Monsieur il est chez toi et du jeudi à vendredi il est chez moi. Je préfère que ce soit comme ça. Déjà ça va m’aider. J’ai le temps de me reposer et de m’occuper de mes enfants. Ainsi au moment où il vient je suis prête à l’accueillir. Voilà, je suis pour la polygamie saine. Il faut que nos sœurs acceptent ça, il faut qu’on nous réapprenne ça. »

Selon Laurence Nguédia, le fait de copier sur l’occident en imposant une seule femme à un homme est la source du phénomène des tchizas (conjointes officieuses).

« On est venu avec la culture européenne où on nous dit, il doit être mon homme à moi toute seule. C’est ce qui nous pourrit la vie aujourd’hui avec le phénomène des tchizas. Tout simplement parce qu’on a voulu nous faire croire que maintenant nous sommes européens, nous pouvons vivre comme des européens, un homme doit avoir une seule femme, je dis non. Ce n’est pas possible. Un homme doit en avoir plusieurs, il faut une polygamie saine et il faut que les femmes acceptent cela », insiste-t-elle.

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

laurence nguedia

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires