Sign in
Download Opera News App

 

 

Claire Bahi : si vous me voyez danser "Bobara-fitini" encore lapidez moi

Cela fait un bon moment que l'ex première dame du coupé décalé s'est convertie en Christ en abandonnant ce genre musical et tout son style. Cette conversion a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux. Certains l'ont encouragé à demeurer ferme sur ce chemin, par contre d'autres se sont mis à l'accuser d'avoir fait un mauvais choix. Aujourd'hui lundi 13 septembre 2021, la chantre de l'Éternel a fait un direct dans lequel elle s'est prononcée sur une accusation portée contre elle et les raisons de son absence aux obsèques de S. Kelly.

En effet, des internautes l'accusent de n'avoir pas été aux obsèques de l'artiste S. Kelly le samedi 11 septembre dernier, et l'accusent d'avoir mal fait. À l'entame de son discours pour se justifier, elle a d'abord recadré ses détracteurs qui l'accusent de ne pas vivre comme ils auraient souhaités. Elle leur a d'abord rappelé d'avoir fait son choix, et ne fait plus partie du coupé décalé. C'est en cela qu'elle affirme :

 " si vous me voyez danser Bobara-fitini, lappidez moi."

C'est après cela qu'elle a donné des explications pour justifier son absence aux obsèques de S. Kelly.

 " je n'ai aucun problème avec mes frères du coupé décalé. c'est seulement que j'étais quelque part à une retraite. Les funérailles sont allées tellement vite que ça m'a surprise. Vous savez que pour effectuer un voyage, il faut préparer une chambre d'hôtel, il faut s'apprêter. Toutefois, même si les funérailles sont terminées, je ferai un effort pour aller dire Yako à la famille de l'artiste," a t-elle souligné.

Selon elle, pour son mariage qui va bientôt avoir lieu, elle compte inviter tous les artistes, voire même tous les non chrétiens, si seulement Dieu lui donne les moyens.


N'oubliez pas de vous abonner, "Sourced'eauvive" travaille sans relâche dans le but de vous fournir les informations fraîches et réelles de l'actualité nationale et internationale.

Content created and supplied by: Sourced'eauvive (via Opera News )

claire bahi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires