Sign in
Download Opera News App

 

 

Mike Alabi est très remonté contre la CIE : la raison

Surpris de la hausse du coût de sa facture d'électricité, Mike Alabi n'a hésité de s'exprimer sur ce fait surprenant. Qu'est-ce qui s'est passé ?

Le concepteur du tube "Ma priorité", l'artiste ivoirien Mike Alabi a manifesté son mécontentement via sa page Facebook contre le coût élevé de sa facture d'électricité. En effet, la pépite de la musique ivoirienne Mike Alabi n'a pas digéré le fait que le coût de sa facture d'électricité grimpe en une bouillie, chose qu'il juge d'imbroglio professionnel. Sur un ton virulent, l'artiste recadre la CIE.

" 500.000FCFA facture CIE. (C'est usine qui est chez moi ou bien) ci jointes mes factures de JUIN montrant clairement que la CIE me doit et celle du mois d'AOUT (nouvelle facture).

J'aurai aimé qu'on soit aussi prompt pour changer certaines choses dans notre quotidien. Comme le prix du transport, du carburant, des denrées alimentaires, l'hospitalisation et des prises en charge gratuites. Mais il n'en n'ai rien. Lol.

Revenant au fait : Je n'ai jamais compris ce qui se passe avec cette compagnie.

Déjà vous êtes seule sur le marché, vous n'avez jamais laissé votre argent dans nos mains ici, même pendant le confinement où toutes nos activités stagnaient vous nous avez obligé à vous payer.

Vous me devez, non seulement vous ne donnez pas, vous rajouter ce que vous me devez à ma facture. Genre je dois vous redonner ce que vous me devez !!!

Déjà nous ne connaissons même pas vos bases de tarifications, tantôt c'est en baisse tantôt ça monte.

Mais à un moment prenez le soin de vérifier ce que vous nous envoyer comme Facture. Ça devient énervant.

Donc comme ça si j'étais en voyage ou que cette ancienne facture était perdue, on m'aurait obligé à payer 500k.

Pfff Franchement !!! ", peut-on lire sur la page Facebook de Mike Alabi ce 1er août 2021.


RAMADAN-KONE

Content created and supplied by: RamadanQuaresmaKoné (via Opera News )

CIE Mike Alabi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires