Sign in
Download Opera News App

 

 

Le faux fou du marché cocovico, reçu en guest-star sur le plateau de Peopl'Émik


Il y a quelques jours, Papiss simulait une décence mentale au marché de Cocovico, à Angré. L'on l'a vu en train d'ôter ses vêtements dans une scène tendant à faire croire qu'il a eu recours à des maraboutages pour espérer devenir riche. Résultat de sa cupidité démesurée, la folie. La vidéo du jeune homme a fait un tollé sur la toile, avec de nombreux relais.


D'aucuns ont pensé qu'il s'agissait réellement d'un fou avant de découvrir que c'est un comédien, qui, selon ses propos, tenait à sensibiliser les populations sur les risques ritualistes à des fins d'abondances matérielles.


En y réfléchissant réellement, je pense, moi, que ce fut aussi et surtout une stratégie du comédien pour mieux se faire connaitre du public, et aussi, gagner en notoriété et par ricochet, se faire des followers sur sa page facebook. J'ai parcouru cette page en question. Elle ne volait pas haut en interactivité : à peine quelques likes et un piètre nombre de vues pour ses anciennes vidéos. Par contre, celle de la simulation de la folie a fait un boom ! Pour moi, il n'y a pas de doute que la séquence de Cocovico fut une ruse bien ficelée pour faire accroitre son audience et sa visibilité. Pour ce qui est de l'argument de la sensibilisation, il faut bien dire quelque chose d'intelligent aux médias et au public, et je crois que c'est ce que ce comédien a fait. Derrière le rideau cependant, je suis persuadé que ses vraies motivations n'étaient que la quête de prestige, dans un monde des réseaux sociaux où pour se faire un nom, il faut user de buzz. Justement, ce buzz du comédien lui permet d'être aujourd'hui l'invité de l'émission Peolp'Emik, ce vendredi 24 septembre, 13 heures 30.


Après la publication de l'affiche de l'invité par l'équipe de l'émission, nous lisons encore ces éternels pourfendeurs, se plaignant de ce que le plateau est friand de la mise en lumière des contre-valeurs. Il faut un minimum d'intelligence pour arrêter de se plaindre, pourtant, lorsqu'on est d'accord que l'émission a pour credo et feuille de route la projection des sujets à polémique.



Il y a une pléiade d'émissions sur les débats politiques et de société. Peopl'Emik a choisi le divertissement, en s'accommodant à la folie des internautes et en leur servant tout simplement ce qui les détend, ce qui captive leur attention en matière de fun. On ne peut pas s'appeler Peopl'Émik, être une tribune pour les polémiques, et servir autre chose que ce qui fait notre originalité ? Ne pas le comprendre serait manquer de discernement. Peop'l Émik suit la logique qu'il s'est fixée. Il faut seulement prendre son tabouret et regarder ses contenus dans un esprit de relaxation. On dit d'ailleurs que l'humour a des vertus thérapeutiques. Alors, peoplémikons, et à notre santé !🍷


Louis-César BANCÉ

Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires