Sign in
Download Opera News App

 

 

A 71 ans, regardez ce que fait Wêrê Wêrê Liking

Ph: B.& Dr.

Visiblement agile, respirant un embonpoint perceptible, malgré son âge avancé, 71 ans, l'artiste chorégraphe, écrivaine, chanteuse, peintre... tient encore solidement sur les planches.

Au lendemain de son anniversaire, le 1er mai, cette autodidacte fondatrice du Village Ki Yi ou le KI YI M'Boke a été la marraine de l'artiste Wam, à l'occasion du concert-dédicace de l'album "Maman " de celle-ci. Mais quelle démonstration inattendue la "Reine mère " n'y a-t-elle pas faite, au grand plaisir d'un public surpris par la maestria dont elle encore capable malgré son âge.

Ph: Biden / Wêrê Wêrê Liking faisant dédicacer l'abum Maman par son auteure.


Et oui, pour ceux qui ne l'imaginait pas capable de faire encore le show comme elle sait si bien le faire on été tout simplement ébahis!

En effet, invitée sur scène en hommage, par Wam, une voix montante de l'Afro Beat, Wêrê Wêrê Liking va danser aussi vigoureusement qu'elle arrachera de vives acclamations à une salle pleine de l'hôtel Belle Côte.

Tenant une canne de sa main droite, elle se met comme en position d'appui avant de se lancer avec l'artiste et ses danseurs dans des pas de danse vraiment enlevés. Elle terminera même cette brève chorégraphie en levant soudainement le pied ! Dire qu'elle chaussait des bottines...

Voilà qui fait comprendre que même de son âge, elle reste bonne pour la scène. D'ailleurs Dame culture Afrique, si on devait la résumer par sa pluridisciplinarité et sa vaste culture continentale, tient encore sa compagnie. Une école qui a formé de milliers de chorégraphes, de chanteurs, de peintres, etc.

A l'occasion, elle a rendu un vibrant hommage à une grande figure, hélas disparue, de la Culture ivoirienne, Bernard Zadi Zaourou, poète, pour son soutien à l'art contemporain local et afro.

Sa filleule de la soirée, Wam ou Bah Flora à l'état civil, s'est, elle, plu de dire qu'elle est honorée de marcher dans les pas de sa marraine.

Ph: Biden.

Wam, adepte de l'Afro Soul, de l'Afro jazz, prône le Jazz à l'ivoirienne, d'où l'origine de son concept le "Codijazz", c'est le jazz made in Côte d'Ivoire, qu'elle envisage de porter sur la scène internationale.

Sur le podium, dans la nuit du 2 mai, elle fait apprécier 8 titres de son tout premier album. Accompagnée par "Le Village", un orchestre, Wam a tenu en haleine un public venu nombreux la soutenir, pendant une bonne heure.

Content created and supplied by: BIDEN (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires