Sign in
Download Opera News App

 

 

Jacob Desvarieux : ce qui a précipité sa mort malgré les soins, ses liens avec la Côte d'Ivoire

Sa salopette des débuts, sa voix atypique et son talent inimitable vont nous manquer. Décédé des suites du Covid-19, vendredi 30 juillet au CHU de Pointe-à-Pitre, le Guadeloupéen Jacob Desvarieux, cofondateur du groupe Kassav' et inventeur du Zouk a été plus qu'un artiste. Il était un ambassadeur de l'Afrique.

Monument aux Antilles et en Afrique, les hommages de plusieurs artistes et personnalités du continent et de sa diaspora saluent la mémoire du chanteur et guitariste. Parmi ces réactions, celle du judoka guadeloupéen Teddy Riner. Tout comme l'ancienne ministre guyanaise Christiane Taubira qui rend hommage à "une immense voix". «Jacob, grand frère... Je t'aime. La fin d'une époque extraordinaire», a écrit l'animateur Claudy Siar sur sa page Facebook. Entre Jacob et lui, c'était une réelle fraternité. Avec l'Afrique dans le sang et dans la tête.

"Les Antilles, l'Afrique et la musique viennent de perdre l'un de ses plus grands Ambassadeurs. Jacob grâce à ton art, tu as rapproché les Antilles à l'Afrique. Dakar où tu as vécu te pleure. Adieu l'ami", a tweeté le chanteur sénégalais Youssou Ndour. Sa compatriote Coumba Gawlo rend hommage au chanteur "pour les moments inoubliables de rythme". Tandis que le mythique groupe de musiciens de reggae jamaïcains Steel Pulse expriment leur tristesse dans un post sur leur page Facebook : "À la famille et aux fans de Jacob, nos sincères condoléances. Jocelyne Beroard et le groupe, restez forts. Votre travail extraordinaire continue". Le chanteur congolais Koffi Olomide écrit : "À toi les fleurs, à nous les larmes. Bonne route vers les étoiles Jacob Desvarieux ! Vos chansons ont bercé des vies, et elles sont inoubliables". Sur le continent, les hommages continuent de pleuvoir.

Problème de rein, plus Covid-19, un cocktail mortel 

Jacob Desvarieux avait une santé fragile. Il avait subi une greffe du rein il y a quelques années. Le 12 juillet dernier, contaminé par la Covid-19, il a dû être hospitalisé à l'hôpital de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Il est resté plongé dans le coma pendant environ deux semaines. Certaines personnes avaient vite fait d'annoncer sa mort sur les réseaux sociaux, avant que le groupe ne fasse un démenti dans un communiqué. Hélas, Jacob, l'homme à la voix agréablement rocailleuse a fini par rendre l'âme, malgré les interventions des médecins.

Jacob est parti, mais on ne l'oubliera jamais. Tout comme le groupe Kassav' et ses mélodies qui ont bercé des millions de fans. Comment oublier des titres tels que : Ou lé, Sye bwa, Rété, Oh Madiana, Soleil, Mi Tchè-Mwen, Siwo, Ki Jan Ke Fe, Rachétchè, Zouk la ce sel médicament nou ni (Le Zouk est le seul médicament que nous avons, en créole) !

Depuis l'énorme succès débuté dans les années 80, la notoriété de Kassav' s'est établie. Le 11 mai 2019, le groupe célébrait ses 40 ans lors d'un concert mémorable à Paris La Défense Arena, à Nanterre, la plus grande salle de concert d'Europe, avec une capacité de plus de 40 000 spectateurs. Venus de Paris, Londres, Marseille, Guadeloupe, Martinique, Guyane... les fans sont venus applaudir la formation composée de Jacob Desvarieux, Jocelyne Beroard, Jean-Philippe Marthély, Jean-Claude Naimro et Georges Décimus. L'autre membre, le chanteur Patrick Saint-Eloi étant décédé en 2010, des suites d'une longue maladie.

Une année plus tôt, en 2009, ils avaient fait le plein du Stade de France, d'une capacité de plus 80 000 places, lors de la célébration des 30 ans.

(Concert des 30 ans de Kassav' au Satde de France, en 2009)

Le groupe Kassav' s'était également rendu à Abidjan, lors du concert-anniversaire des 40 ans où il a fait salle comble au palais des Congrès de l'hôtel Ivoire.

Jacob Desvarieux et la Côte d'Ivoire, une belle histoire

Si Jacob Desvarieux aimait l'Afrique, il avait une histoire particulière avec la Côte d'Ivoire. Ses fans ivoiriens sont nnombreux. Il était toujours accueilli comme un fils du pays. Toujours généreux, affable, humble et disponible, il était membre du Rotary club d'Abidjan. Le musicien avait été admis en qualité de membre d'honneur, sous la présidence de Ramata Camara (2012-2013). Malgré son agenda chargé, il trouvait toujours le temps, entre deux avions de prendre part aux réunions. C'est donc avec émotion que les rotariens de Côte d'Ivoire rendent hommage à l'un des leurs. L'artiste avait plusieurs projets artistiques à destination de ce pays.

Ses visites privées ne se comptaient pas. L'homme aimait la Côte d'Ivoire. En 2009 par exemple, lors d'un passage à Abidjan avec le chanteur de zouk Thierry Cham, ils avaient intégré la communauté Ébrié de Cocody Blockhaus, en tant que membres des classes d'âges, lors d'une fête symbolique à leur honneur.

En 2029, le groupe Kassav' aura 50 ans d'existence. Une longévité exceptionnelle, rare. Hélas, Jacob 65 ans, n'aura pas l'occasion de souffler la 50ème bougie de son "bébé". Adieu l'artiste !

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

covid-19 côte d'ivoire jacob desvarieux teddy riner youssou ndour

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires