Sign in
Download Opera News App

 

 

Claire Bahi confesse : « je me suis lavée toute nue dans la rue »

Le vendredi 20 mai dernier, l’ex-première dame du Coupé-Décalé Claire BAHI a fait des révélations qui donnent froid dans le dos, lors d’une émission télévisée sur une chaine ivoirienne. La chanteuse aujourd’hui chantre de l’éternel a fait de nouvelles confidences sur sa vie antérieure. Elle déclare : « la plus grosse chose que j’ai faite, je me suis lavée toute nue dans la rue à minuit, c’était après mon rapatriement de la France. Je voulais y retourner. Le succès dans la musique du monde rime avec fétichisme. Je dis à toi qui est critiqué et traité de tous les noms, Jésus est là pour toi ». Des pratiques fétichistes pour avoir la gloire, être célèbre et avoir du succès. Ces révélations de Claire BAHI suscitent un certains nombre d’interrogations. Le talent seul ne suffit-il pas à atteindre le succès ? Combien d’artistes musiciens s’adonnent à de telles pratiques ? L’ex-chanteur ZOUGLOU DÉZY CHAMPION adepte de la religion chrétienne avait indiqué lors d’une émission sur une chaîne de radio de proximité en 2017 qu’il a dormi dans un cimetière à LAKOTA sur recommandation d’un marabout. Ces confessions qui sonnent comme une sensibilisation doivent interpeller les uns et les autres sur la dangerosité de ces pratiques occultes.  

Content created and supplied by: Rudyjulis (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires